Promotion territoriale : bonjour TEAM Côte d'Azur

Posté mer 04/01/2006 - 00:00
Par admin

La nouvelle agence de promotion territoriale sur les fonts baptismaux. Réunissant les forces du Conseil général et de la CCI, le remplaçant de CAD vendra le high tech azuréen en France et à l'étranger sous le nom TEAM Côte d'Azur. Voir aussi le aussi le reportage Tele@vision.

Adieu CAD (Côte d'Azur Développement) et bonjour TEAM Côte d'Azur. C'est sous ce nouveau nom plutôt que celui de Sophia Alpes-Maritimes Promotion qui a tenu pendant la transition, que les Alpes-Maritimes vont aller vendre la Côte high tech en France et surtout à l'étranger. CAD ainsi, a été clôturé le 31 décembre 2005. Lundi, en tout début d'année, Christian Estrosi, ministre délégué à l'Aménagement du Territoire et président du Conseil général a lancé officiellement TEAM Côte d'Azur en compagnie de Dominique Estève, président de la CCI et en présence du préfet des Alpes-Maritimes, Pierre Breuil et de Jean-Pierre Mascarelli, vice-président du Conseil général, président du Symisa et du nouvel organisme de promotion territoriale. Voir également le reportage Vidéo.Une équipe Côte d'Azur qui avance dans la même directionChristian Estrosi a rappelé à cette occasion ce qui avait déjà été défini lors de la mise en place de la nouvelle agence en juillet 2005. A savoir en premier lieu: la fin des conflits et rivalités nés de la répartition des compétences entre la CCI Nice Côte d'Azur et CAD. Désormais les deux entités se trouvent à égalité dans TEAM Côte d'Azur. Ensuite une économie pour le budget départemental. CAD était subventionné par le Conseil général à hauteur de 3 M€ annuellement et maintenant, il lui en coûtera 2,25 M€, le budget global de 4,5 M€ étant partagé entre les deux partenaires.Pourquoi ce nom de TEAM Côte d'Azur? Parce que l'image véhiculée est celle d'une équipe Côte d'Azur qui avance et tire dans la même direction. "C'est le sens que nous avons voulu donner à la nouvelle marque commerciale de l'agence à l'international", a souligné Christian Estrosi. La nouvelle agence selon lui, c'est une adresse prestigieuse (celle du 400 Promenade des Anglais, au 7ème étage avec vue sur l'aéroport, la mer côté sud et la montagne côté nord), un brillant directeur avec Philippe Stéfanini et une équipe de 22 personnes, hommes et femmes rompus au marketing territorial.La Côte d'Azur, entrée internationale de l'EuropeLes missions de l'agence iront de la prospection internationale d'entreprises ou de laboratoires à l'accueil et l'accompagnement des nouveaux venus, de la plus simple des formalités administratives jusqu'à la prise en considération des besoins les plus techniques. Pour Dominique Estève, trois objectifs de moyens termes ont été définis pour le territoire : accroître son leadership, mettre en valeur son caractère innovant, consolider l'internationalité à travers la vision d'une entrée internationale de l'Europe. De ces objectifs découlent quelques stratégies à mener : accueillir des centres de décisions (sièges et fonctions tertiaires de grands groupes européens et internationaux) au-delà des fonctions de recherche et développement; mettre en valeur le caractère innovant du territoire et renforcer Sophia Antipolis.Le nouvel organisme de promotion de la Côte d'Azur est désormais sur les rails. Ne manque encore que le transfert du Centre de ressources de la CCI prévu d'ici juin. Il y a en tout cas urgence : le nombre d'emplois créés dans les trois ans par les nouvelles implantations d'entreprises décidées en 2005 n'a pas dépassé 600. Un chiffre qui n'avait jamais été si bas depuis longtemps (le contrat de CAD au début des années 2000 portait sur 1.800 emplois décidés annuellement). Avec la mise en route des pôles de compétitivité (la Côte d'Azur est fortement associée à six d'entre eux dont le pôle SCS de Solution communicantes sécurisés) et la montée en puissance de ce nouveau TEAM, le high tech azuréen peut espérer maintenant ouvrir un nouveau chapitre de son histoire.

Ajouter un commentaire