Recherche biomédicale française : l'enquête au noir du site "Lesechos.fr"

Posté lun 23/07/2007 - 10:25
Par admin

"Aucun doute, le feu est dans la maison de la recherche biomédicale hexagonale", note le site du quotidien économique "Lesechos.fr" qui publie aujourd'hui lundi les résultats d'une enquête de deux ans sur la recherche biomédicale française. Des résultats pas très réjouissants. "Le pays de Pasteur progresse beaucoup moins vite que les autres nations et connaît un déclin relatif qui s'accélère depuis cinq ans", constate le journal au vu des résultats. "En 2004, la France se classait au cinquième rang mondial en valeur absolue, avec 5,5 % du total des articles publiés, mais seulement 3,8 % des publications assurées par les grands journaux de référence". La chute est rapide et sensible. "Rapporté au nombre d'habitants, l'Hexagone recule à la 14e place, dépassé par le Canada, la Suisse, l'Australie, les quatre pays scandinaves, les Pays-Bas, Israël et naturellement les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Japon."

 

Lesechos.fr livrent également l'intégralité des classements individuels, par institution et par discipline ainsi que la méthodologie utilisée. On y trouvera ainsi les résultats de Nice Côte d'Azur et son positionnement en France. Hors Paris et région parisienne, Strasbourg est en tête pour la province, suivie par Marseille, Montpellier et Lyon. "Toulouse, Nice, Grenoble sont très nettement dépassées et Lille, Bordeaux et Nantes arrivent plus loin encore", note le quotidien qui, dans cette faiblesse française, met en cause la politique de saupoudrage dite "d'aménagement du territoire". Une politique qui ne permet pas de créer des grands centres d'envergure mondiale dans un discipline qui désormais"exige des plateaux techniques de très haut niveau et des remises au goût du jour technologiques régulières et coûteuses".

 

A lire sur "Lesechos.fr" : "Le sombre bilan de la recherche française"

 

Voir également les résultats de Nice (format Pdf) à travers quatre principaux centres :

  • Université de Nice /CNRS - Valbonne - Sophia Antipolis, département : Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (IPMC)
  • Université de Nice - parc Valrose - Faculté de sciences, département : biologie et centre de biochimie
  • Université de Nice – Valombrose, département : Faculté de Médecine, CHU et CLCC A. Lacassagne
  • Observatoire Océanologique-Université Paris 6 : département Villefranche-sur-mer

 

Ajouter un commentaire