Rodriguez Group chahuté en bourse

Posté jeu 16/11/2006 - 12:10
Par admin

Rodriguez Group chahuté en bourse

Mauvais temps à la Bourse de Paris aujourd'hui pour Rodriguez Group, le spécialiste cannois des bateaux de luxe. La publication hier soir d'un chiffre d'affaires de 474,7 millions d'euros pour l'exercice 2005/06, résultat inférieur aux attentes des analystes (le consensus s'établissait à 522 millions d'euros), a mis le titre en difficulté. Il perdait ce matin à 11h15 un peu plus de 6% à 38,29 euros après avoir atteint des plus bas jusqu'à moins 10%. Depuis le 1er janvier, Rodriguez Group se trouve en retrait d'environ 16%.

 

Même si par rapport à l'an dernier le chiffre d'affaires de l'exercice clos le 30 septembre n'affiche pas de baisse, la bourse estime qu'il s'agit d'une contre-performance. Celle-ci est à mettre sur le compte de la vente des bateaux d'occasion. Elle a reculé de 23,3% cette année (elle représente 22% de l'activité générale du groupe à 107 millions d'euros). Le chiffre d'affaires de la branche Vente de bateaux neufs est ressorti en hausse de 9,6% à 328 millions d'euros et celui de la branche Services en hausse de 11,2% à 39,7 millions d'euros. Quant au carnet de commande, il reste en progression au 1er novembre 2006 selon la présentation IFRS : + 11% à 372 millions d'euros (334 millions d'euros en novembre 2005).

 

Président du Directoire, Alexandre Rodriguez, a annoncé aussi une révision de la stratégie du groupe. Un Plan de Réorientation Stratégique sera présenté lors de la publication des résultats annuels le 13 décembre. Ce plan visera notamment à réduire très nettement l'activité Bateaux d'Occasion en limitant fortement les reprises sur les ventes de bateaux neufs. L'objectif de chiffre d'affaires Bateaux Neufs 2006/2007 sera également présenté à cette occasion.

 

Selon les analystes, le titre Rodriguez Group pourrait continuer a être chahuté jusqu'au 13 décembre. Depuis quelques semaines déjà, l'action Rodriguez connaît des hauts et des bas. Après être montée fin octobre, suite au rachat de son concurrent italien Ferretti Yachts par le fonds d'investissement Candover, elle est retombée après une recommandation négative d'ABN Amro. Certains analystes continuent cependant à envisager la possibilité d'un rachat de Rodriguez en LBO et placent les perspectives du titre à la hausse.

 

 

Ajouter un commentaire