SAME 2004 : le succès annoncé du 7ème forum microélectronique

Posté mer 06/10/2004 - 00:00
Par admin

Quelque 1.100 participants attendus, 47 exposants et une longue liste d'attente, 28 sponsors : le Sophia Antipolis forum on MicroElectronics qui se tient aujourd'hui et demain au CICA de Sophia s'est imposé comme un rendez-vous incontournable pour les spécialistes mondiaux.

Le succès annoncé ! Avec quelque 1.100 participants attendus, 47 exposants (et une dizaine sur la liste d'attente faute de place suffisante pour les stands), 28 sponsors, la 7ème édition de SAME (Sophia Antipolis forum of MicroElectronics) continue sur la lancée des années précédentes. Aujourd'hui mercredi 6 et demain jeudi 7 octobre au CICA de Sophia Antipolis elle devrait battre de nouveaux records d'affluence. Mais, au-delà des chiffres, le véritable succès de SAME tient d'abord dans les échanges qui ont lieu au cours des conférences techniques, des "tutorials" et des panels ainsi que dans l'émergence d'un groupe azuréen de spécialistes de la microélectronique, groupe fortement soudé qui a donné naissance au projet CIM PACA de centre intégré de microélectronique. Le seul projet d'envergure qu'on ait vu surgir et grandir sur les terres azuréennes ces dernières années.Démarrage par un débat sur les "délocalisations" en microélectroniqueUn projet dont les derniers éléments seront présentés jeudi matin à 9 heures lors la session académique consacrée aux "Research project cooperation in PACA" (projet de coopération sur la recherche en PACA). D'autres temps forts sont bien sûr à noter sur l'agenda de ces deux journées à haute densité. Le premier dès ce matin à 9 heures avec le débat d'ouverture sur la globalisation et les délocalisations (globalisation : opportunités et menaces), un thème qui concerne particulièrement le high tech azuréen, de Sophia à La Gaude.Les intervenants discuteront sur le thème très sensible de la délocalisation de la R&D dans le monde, et comment cela peut être perçu par les entreprises de technologie de pointe de Sophia Antipolis. Toutes les entreprises de pointe mettent en place des groupes de travail pour décrire les défis et les risques pour leur stratégie de R&D dans le domaine de la microélectronique. L'idée est de faire en sorte que les défis et les risques dans le monde soient convertis en opportunités.Sécurité du sans fil et dernières tendances techniquesLe second temps fort c'est celui de la thématique "Mobile Security Wireless" qui sera abordée longuement lors du dîner débat des CEO, ce soir mercredi à 19 heures au restaurant de l'hôtel Mercure à Sophia, débat qui réunira les représentants marketing et les responsables des groupes d’unités. Autres nouveautés et temps forts : la présence de start-ups dans le programme, avec un panel start-up aujourd'hui à 16h30; le Best Paper Award qui sera remis en clôture le 7 Octobre.Né de l’impulsion des industries en microélectronique locales, SAME a été initié par le Club Hi Tech en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur et le soutien des institutions locales et régionales (Conseil Général des Alpes-Maritimes, Région PACA, CREMSI,…). Il a aujourd'hui grandi. SAME s'est d'autre part constitué avant l'été en association, tandis que le projet CIM PACA dope les énergies. Le rendez-vous 2004 devrait pendant deux jours confirmer les "facteurs de succès" de cet événement fédérateur .A savoir un forum international consacré aux développements des technologies avancées dans le secteur de la microélectronique; des conférences thématiques sur l’état de l’art et les derniers développements; un accès direct à un réseau global de "Top" décideurs permettant de se tenir au courant des dernières tendances du marché et des débouchés mondiaux. Le tout fait le charme de SAME : une occasion unique de discuter des futures questions clés dans un environnement technique au plus haut niveau. Voir pour plus d'infos le site de SAME.

Ajouter un commentaire