Schneider Automation : mouvement de grève suivi à Sophia et Carros

Posté jeu 09/06/2005 - 00:00
Par admin

A l'appel des syndicats, des salariés français de Schneider Electronic et de Schneider Automation ont cessé le travail pendant deux heures, hier mercredi, en signe de solidarité avec leurs collègues d'Angoulême, Pacy sur Eure et Grenoble menacés par la suppression de 736 emplois. Dans l'établissement de Carros, cet arrêt de travail, auquel appelaient les syndicats CAT, CGC, CGT et UNSA a été suivi par près de la moitié des salariés présents. A Sophia plus du tiers des salariés présents dans l'établissement ont également participé au mouvement. Environ 750 salariés travaillent sur les deux sites azuréens de Schneider Automation.

Ajouter un commentaire