Sécurité renforcée pour Juan-les-Pins

Posté mer 30/05/2012 - 12:25
Par admin

La première réunion de suivi du dispositif de sécurité mis en place à Juan-les-Pins s’est tenue la semaine dernière en Mairie. L’occasion pour les participants de pointer les problèmes rencontrés en matière de sécurité et de dégager des priorités. Parmi elles, la sécurisation de la Pinède pour laquelle la présence policière sera renforcée. Par ailleurs la Mairie et la Police Nationale ont affiché leur volonté de faire évacuer les squats qui existent dans la Ville, mais en respectant bien entendu toutes les procédures légales.

Sécurité renforcée pour Juan-les-Pins

 

Une partie des membres de la commission de suivi du dispositif sécurité de Juan-les-Pins, réunis en Mairie autour de Jean Leonetti

En fin de semaine dernière, les principaux acteurs concernés par la sécurité à Juan-les-Pins étaient réunis pour la  première réunion de suivi du dispositif de sécurité mis en place sur la station balnéaire depuis le 2 avril dernier. Un dispositif qui a montré toute sa pertinence lors des graves incidents qui se sont produits dans la nuit du 11 mai dernier lorsque des jeunes s’étaient donnés rendez-vous sur des réseaux sociaux pour se battre à Juan. Pour être pleinement efficace, un tel dispositif doit pouvoir faire preuve d’une grande réactivité afin de s’adapter à l’évolution des problèmes rencontrés. Des problèmes que les interventions d’Henry Mathey pour les hôteliers, d’Elisabeth Lizzani pour les commerçants ou de José Ariza pour les plagistes ont permis de mieux cerner. Les problèmes rencontrés lors de la fermeture des snacks à 2h30 du matin, ceux liés à la recrudescence de l’alcoolisme en soirée et à celle des incivilités dans la journée ont ainsi été mis en exergue.

Sécurisation prioritaire de la Pinède

Pour y faire face, le renforcement de la présence policière dans la journée a été décidé, particulièrement dans le secteur de la Pinède, jugé prioritaire. La Police Nationale effectuera également des patrouilles permanentes le week-end de 18h à 2h du matin dans le centre de Juan. Autre problème évoqué, celui de la présence de Roms aux comportements suspects. Une présence liée notamment à l’existence de nombreux squats dans la ville. Des squats que le Maire Jean Leonetti et le commissaire adjoint d’Antibes Jonathan Rey souhaitent faire évacuer, mais en respectant toutes les procédures légales. Des procédures dont ils auront l’occasion de rendre compte lors de prochaines réunions puisque la commission de suivi doit se réunir tous les 15 jours durant la saison estivale.

 

 

Ajouter un commentaire