Share (ex-Sophia-Kaboul) concrétise un premier institut de l'oeil au Cambodge

Posté mar 22/04/2008 - 08:45
Par admin

Share (ex-Sophia-Kaboul) concrétise un premier institut de l'oeil au Cambodge

 

 

Légendes photos. A droite, l'hôpital Calmette à Phnom Penh où sera installé le plateau ophtalmologique.

A gauche : Mir Nezam, président de Share, signe le protocole d'accord avec le Pr Kry, directeur de l'hôpital Calmette et secrétaire d'Etat à la Santé du Cambodge.

 

Promesses tenues. ONG française basée sur la Côte d'Azur, Share concrétise son premier institut ophtalmologique au Cambodge. Share est partie d'une association Sophia Kaboul et a repris l'opération emblématique qu'elle avait lancée au début des années 2000 : la soirée caritative annuelle Sophia Kaboul au cap d'Antibes qui associe la technopole de Sophia Antipolis à des opérations humanitaires. Share rassemble ainsi des bénévoles oeuvrant au service des pays en difficulté. Son but : pérenniser la soirée Sophia-Kaboul, mais aussi développer tout un programme d’aide auprès des populations de pays en difficulté, que ce soit en matière d’éducation, de santé et de développement durable. Présidée par Mir Nezam, l'ancien directeur d'Allergan France, l'association a orienté également son action vers la création de structures d'aide médicale ciblée sur l'ophtalmologie.

 

Deux autres instituts projetés en Afghanistan et au Sénégal

 

Est il acceptable de devenir aveugle pour une cataracte, un glaucome ou un décollement de rétine ? Faute de structure ophtalmologique accessible aux plus pauvres, c’est pourtant le sort de milliers d’enfants, d’adultes et de personnes âgées chaque année dans le monde. Pour redonner l’espoir et améliorer les conditions visuelles aux populations des pays défavorisés, l’ONG française Share a décidé de s’investir dans la construction de son premier institut d’Ophtalmologie : ce sera au Cambodge, à Phnom Penh. Parallèlement, Share projette deux autres instituts, en Afghanistan et au Sénégal.

 

Dans cette perspective, Mir Nezam, Président de Share, accompagné du Dr. Michel Bensadoun, Vice-président de l’association, a signé il y a quelques jours un protocole d’accord avec le Pr. Kry, directeur de l’hôpital Calmette de Phnom Penh et secrétaire d’Etat à la Santé du Cambodge. Dans le cadre de ce partenariat, Share va pouvoir développer son institut au sein de l’hôpital Calmette, dotant celui-ci d’un plateau ophtalmologique performant, bénéficiant des compétences des meilleurs spécialistes français. Cet institut sera mis en service au cours du 4e trimestre 2008, son équipement ophtalmologique (consultation et bloc chirurgical) étant actuellement recherché et collecté auprès de services hospitaliers en France, comme de laboratoires et fabricants partenaires de l’ONG.

 

Des travaux d'aménagement lancés pour 32.000€

 

Des missions mensuelles, composées d’ophtalmologistes français volontaires, sont organisées sous l’autorité du comité scientifique de Share, constitué par de nombreux professeurs universitaires d’ophtalmologie français représentatifs de la spécialité et présidé par le Pr. Jean-Paul Renard. En outre, l’ONG va maintenir une présence régulière sur site, pour préparer les futures missions et l’installation de son institut. Share a en effet entrepris des travaux d’aménagement des locaux mis à sa disposition au sein de l’hôpital, pour un montant de 32.000 USD auprès d’entreprises cambodgiennes.

 

Pour Mir Nezam, "la construction d’un institut de soins ophtalmologiques n’est pas un simple projet humanitaire, il s’agit d’une urgence pour des milliers de patients en attente de soins. Ce projet constitue un magnifique espoir pour toutes ces personnes, car il s’inscrit dans la durée, avec une permanence des soins : il prévoit aussi la formation de chirurgiens ophtalmologistes cambodgiens, grâce à l’appui de la Société Française d’Ophtalmologie qui s’investit à nos côtés".

 

+d'infos

www.share-asso.org

 

Ajouter un commentaire