SKEMA Expert : les leçons de la start-up pour piloter dans la crise

Posté ven 12/02/2010 - 13:35
Par admin

Pour beaucoup d'entreprises, la crise économique actuelle introduit des situations très incertaines. Comment piloter dans ces conditions, sans parfois la moindre visibilité dans des situations changeantes ? Le 25ème petit déjeuner du cycle Innovation & Connaissance de SKEMA Expert, le 25 février à 8h30 dans les locaux de SKEMA Executive à Sophia Antipolis vise à donner des réponses en se nourrissant notamment de l'expérience des start-ups. L'expert de cette journée, Dominique Vian, Professeur en Entrepreneuriat et Innovation à SKEMA Business School, interviendra sur le thème de "La prise en compte de l’incertitude liée à la crise dans le pilotage d’entreprise : les leçons de la start up". Tandis que Benoît Georis, de la start-up Keeneo, spin-off de l'Inria sur le terrain de la video surveillance intelligente, apportera un "témoignage d'entreprise".

 

Nous constatons actuellement un paradoxe, est-il expliqué en prélude à la conférence : les enseignements et les pratiques du management des entreprises privilégient le management des risques. Pour cela il faut disposer d’une probabilité d’occurrence et de l’évaluation d’un impact pour chacun des risques identifiés. Pourtant, pour beaucoup d’entreprises, la crise introduit des situations très incertaines. Est incertaine une situation où l’on ne connaît pas ce que l’on de sait pas encore. Pour ce type de situation, le management des risques devient inopérant dans la mesure ou ni le risque ne peut être connu, ni sa probabilité. Ce sera le cas de l’évolution d’un marché devenu extrêmement instable, par exemple sous l’effet d’une innovation de rupture. Quels sont alors les outils du management mobilisables en pareille circonstance ?

 

Le cas de la start-up correspond a une situation qui est riche d’enseignement dans la mesure où l’entrepreneur est obligé de prendre en considération un mode de repérage en incertitude forte, voire très forte. Il s’agit en général d’une incertitude sur les produits et sur les marchés potentiels.

 

Sans vouloir transformer une entreprise établie en start-up, les modes de repérage d’une start-up pourraient aussi être applicable à toute entreprise qui cherche à innover. En effet, cette dernière ne pourra plus se contenter de créer et de maintenir l’avantage concurrentiel qu’elle aura su créer. Le cadre théorique de l’Effectuation développé autour des années 2000 aux Etats-Unis apporte des réponses intéressantes en insistant sur le fait que l’entrepreneur innovateur est celui qui crée l’environnement dans lequel il opère. L’entrepreneur innovateur mobilise alors un système d’information particulier, celui qui lui permet de concevoir des nouveaux produits et des nouveaux marchés...

 

Contact

Inscription gratuite obligatoire par mail : cliquez ici

 

 

Ajouter un commentaire