Soirée Prestige de l'Agora Einstein à Sophia : un étonnant "Classiqu'à Jazz"

Posté mar 04/04/2006 - 00:00
Par admin

Invité d'un nouveau genre de soirées "networking" d'entreprises, le chef d'orchestre Pierre Fournier jouera sur deux registres : celui de l'alliance entre musique classique et jazz ainsi que celui du rapprochement entre musique et management. Première le jeudi 6 avril!

C'est un nouveau type d'événements qu'inaugure CARI Events jeudi 6 avril à l'Agora Einstein avec la première Soirée Prestige "Classiqu'à Jazz". Cette soirée, lancée en partenariat avec Sophianet.com, joue le "networking" d'entreprises autour d'un spectacle hors du commun. A l'image de ce qui se fait autour des grandes compétitions sportives (Roland Garros, le Monte Carlo Master Series, club de football, etc.) ou de la musique (l'association Andantino à Cannes avec l'Orchestre régional Provence Alpes-Côte d'Azur), il est donné l'occasion aux entreprises d'inviter et de réunir leurs collaborateurs et clients le temps d'un moment d'exception.Une formule originale dédiée aux entreprisesPour cette première Soirée Prestige, il est ainsi proposé aux entreprises azuréennes de réserver une table au nom de leur société (soit dix places) pour inviter leurs collaborateurs et clients et se retrouver ainsi avec d'autres entreprises azuréennes pour un concert unique suivi d'un dîner de gala (1.200 euros les dix places). Un mot bien sûr à propos du spectacle qui ouvre ainsi la série et donne tout son sens à la soirée.Pierre Fournier : un profil atypique de manager et musicienFondateur de l'Orchestre de Chambre lyonnais en 1985, Philippe Fournier présente un profil atypique de manager et de musicien. Guidé par la conviction profonde que la musique est née d’un besoin de s’exprimer différemment, il a développé une réflexion sur l’utilisation de l’art comme vecteur de communication. Il est d'ailleurs très connu pour ses rapprochements entre le monde de la musique et celui du management d'entreprise. Dans de nombreuses conférences, il a développé des réflexions originales mettant en parallèle son métier de chef d'orchestre et le métier de manager.S'adresser à des managers dans un cadre différent du leur"D’un point de vue pédagogique, je trouve intéressant de m’adresser à des managers dans un cadre différent du leur", expliquait-il dans un entretien accordé au site Web Management 2000. "Je n’ai pas la prétention d’ébranler leurs certitudes sur le milieu de l’entreprise, ni de les toucher sur un sujet qu’ils connaissent bien. En revanche, en abordant un domaine (la musique) où ils ne sont pas experts, je pense libérer davantage leurs réactions."Prêter l'oreille à d'autres sensations auditivesAutant de réflexions qui seront développées en musique. Preuves à l'appui sur un scénario original. En partant d’une première partie Classique, l’orchestre rencontre progressivement des musiciens Jazz. Aussi, "Classiqu’à Jazz" offre surtout l’occasion d’inciter les inconditionnels du jazz ou les amoureux de la musique classique à venir prêter l’oreille à d’autres sensations auditives et à s’ouvrir à des formes artistiques et musicales différentes.Une rencontre originale entre quintet à cordes et trio jazzCette rencontre originale entre le quintet à cordes de l’Orchestre Symphonique Lyonnais et le trio jazz de Philippe Koury, sous la direction de Philippe Fournier, vient s'associer à une réflexion en profondeur sur les liens entre musique et management. C'est ce qui fait tout l'intérêt de ce spectacle étonnant, donné dans le cadre exceptionnel de l'Agora Einstein.Contact :Réservation par fax au 04 92 90 73 31 ou par téléphone à Isabelle DENAYER au 04 92 90 73 30

Ajouter un commentaire