Sophia : 22,25 millions d'euros pour Trema Laboratories

Posté mer 29/05/2002 - 00:00
Par admin

La société finlandaise, fournisseur de solutions informatiques stratégiques dans le domaine de la finance, a réussi une levée de fonds avec comme investisseur leader Carlyle Europe Venture Partner, membre du Groupe Carlyle.

Ce n'est certes pas une start-up. Mais Trema Laboratories, société finlandaise créée en 1992 et implantée sur la technopole de Sophia Antipolis où elle compte près de 120 personnes, n'en a pas moins réussi une levée de fonds digne d'une start-up. La société, fournisseur de solutions informatiques stratégiques dans le domaine de la finance, a ainsi annoncé un tour de table à 22,25 millions d'euros. Elle a aussi fait entrer dans son capital Carlyle Europe Venture Partner, qui est membre du Groupe Carlyle et chef de file de l'opération (il prend 20% des parts). Ce dernier a rejoint Deutsche Bank Capital Venture ainsi que les fondateurs qui ont réinvesti dans Trema.Accentuer la commercialisation ainsi que la R & DL'entreprise connaît aujourd'hui à la fois un développement accéléré sur des marchés à fort potentiels et un niveau d'investissements en R&D soutenu. Son chiffre d'affaires a progressé de 43% en 2001. Trema, reconnu comme un des fournisseurs les plus technologiquement avancés dans les solutions de gestion de trésorerie, des risques, des liquidités et des portefeuilles, a établi un nouveau record de ventes auprès de clients aussi prestigieux que ABN AMRO, Deutsche Bundesbank et Travelex.Cette levée de fonds va lui permettre plusieurs choses : accroître sa présence et sa réactivité sur ses marchés existants; continuer son expansion géographique et sectorielle. Les solutions Trema visent des institutions de premier plan dans les domaines de la banque d'investissement, de la gestion de portefeuilles et de la banque privée. L'apport de fonds l'aidera à soutenir un effort de recherche et développement qui a toujours représenté plus de 20% des revenus annuels. Un point qui devrait favoriser le site de Sophia qui est principalement consacré à la R & D. Trema va d'autre part continuer de s'appuyer sur son propre réseau de distribution et prévoit d'ouvrir de nouveaux bureaux à travers le monde afin de promouvoir sa technologie. Une implantation forte à Londres, à la fois fief de Carlyle Europe et place forte financière de premier plan, devrait figurer parmi les priorités. Au programme également, le développement d'alliances stratégiques avec des intégrateurs et fournisseurs de technologie.Répondre aux changements de l'industrie financièreInvestisseurs et responsables de l'entreprises se sont bien sûr déclarés très satisfaits du succès de l'opération. "L'industrie financière va connaître des changements importants dans les prochaines années avec une tendance à la réduction des risques opérationnels et à la mise en place de systèmes intégrés "Straight Through Processing" (STP)", a déclaré Fred Phillips, Directeur du Groupe Carlyle, membre du conseil d'administration de Trema. "Ceci implique des changements majeurs au niveau des procédures opérationnelles et technologiques utilisées. Trema peut jouer un rôle clé en fournissant la technologie et l'expertise nécessaire pour mettre en place ces changements stratégiques".Kaj Hed, co-fondateur de Trema et Président du Groupe a fait ressortir les bonnes relations avec les investisseurs, à la fois avec le premier investisseur, Norsk Vekst et plus récemment avec DB Capital Venture Partners, filiale de la Deutsche Bank AG. "Ils ont joué un rôle important tout au long de notre développement et plus particulièrement lorsque nous nous sommes tournés vers de nouveaux marchés. Le soutien du Groupe Carlyle va nous permettre de valoriser notre vision stratégique, notre capital technologique et humain en direction de nouveaux marchés ; notamment pour satisfaire la demande croissante émanant d'institutions financières de premier plan".

Ajouter un commentaire