Sophia : Akt.io, la startup qui s'apprête à lever 20 M€ dans la néobanque

Regroupant des ingénieurs et d'anciens traders, Automata a réinventé le monde de l'investissement en fusionnant l'IA, la blockchain, la finance décentralisée et des solutions de paiement uniques dans une même plateforme. Désormais lancée dans la néobanque, elle a installé son pôle tech à Sophia avec Akt.io aujourd'hui en pleine croissance. Avec une levée de fonds de 20 M€ en vue, il compte passer à une centaine de collaborateurs d'ici la fin de l'année.

AKT équipe

Quand des ingénieurs et anciens traders s’unissent avec l’ambition de révolutionner le monde de l’investissement, ça donne Automata, une startup en plein boum qui fusionne l’IA, la blockchain, la finance décentralisée et des solutions de paiement uniques dans une plateforme puissante et intuitive. (Photo DR : une partie de l'équipe d'Akt.io à Sophia).

Le tournant néobanque

Fondée en 2017, Automata a déjà tout d’une grande, à commencer par l’expérience ! Une expérience couplée à une vision avant-gardiste qui a déjà permis à la startup de se convertir en groupe de 8 structures et d’adresser des marchés innovants à la fois très porteurs et en pleine mutation. En effet, si le projet de départ était de proposer des solutions d’investissement simples et automatisées à n’importe quel budget grâce au mécanisme de fractionnement d’actions le fameux Stock Split – l’entreprise a très vite été plus loin en adaptant ses algorithmes à la crypto-monnaie dès 2018 afin de proposer une gamme de produits encore plus vaste.

Après une première levée de fonds de 350.000 euros, c’est un constat qui va pousser les fondateurs de l’entreprise à se tourner vers un nouveau vecteur, lui aussi très porteur : la néobanque, comme nous l’explique Gaël Itier, CEO et fondateur d’Automata : "nous nous sommes aperçus que "monsieur tout le monde" à qui nous nous adressions, n’était pas spécialement conscient de ce qu’il pouvait faire pour investir son argent."

"Par peur mais aussi par manque de connaissance, les personnes ne réalisaient pas le potentiel de notre solution pour faire travailler et prospérer leur argent. Notre ambition est donc de renverser cette problématique avec la même puissance de frappe que les néobanques où, en Europe, 300 000 personnes ouvrent un compte chaque jour". Pour accélérer ce développement, Automata a déjà levé 7 millions d’euros en Série A en 2020 sur un objectif de 27 millions d’euros.

Une structure puissante pour une nouvelle approche monétaire

Fondée à Londres, "le berceau de la finance était une évidence pour nous", la startup représente aujourd’hui un groupe de 8 structures divisées selon leurs activités et installées en Angleterre, en Irlande et en France, à Villeneuve-Loubet , "nous avons l’activité Trading, Asset Management et Gestion de fortune, une activité cryptomonnaie et une activité similaire aux services proposés par les néobanques classiques".

"En France, nous avons installé notre pôle tech Akt.io où nous recrutons actuellement une quinzaine d’ingénieurs pour étoffer notre équipe afin de passer d’une quarantaine de collaborateurs à une centaine en fin d’année". Mais le groupe ne compte pas en rester là ! Alors qu’une première version de l’application devrait voir le jour avant l’été, Gaël Itier annonce une levée de fonds supplémentaire de 20 millions d’euros "d’ici la fin de l’année" pour atteindre un premier objectif "avoir 1 million d’utilisateurs sur l’appli d’ici la fin de l’année prochaine et à 5 ans, la décentralisation du paiement grâce à la Blockchain".

Investir en bourse, payer avec des actions, basculer d’un investissement à l’autre en un clic au prix institutionnel, changer de devise au bon prix à l’instant T, investir facilement, en toute transparence et faire travailler son argent jusqu’à la dernière minute… tout cela sera bientôt possible grâce à la plateforme d’Akt.io qui redistribue déjà les cartes de l’investissement et du paiement bancaires.

Marina Carvalho (START, été 2021)

Image
AKT.io  Gaël Itier

Photo DR : à droite, Gaël Itier 

Commentaires

Eric (non vérifié)     mer 09/06/2021 - 16:38

Bonjour,
Comment participer à l'ICO ?
MERCI

Ajouter un commentaire