Sophia Antipolis atteint la barre des 40.000 emplois

Ce sont des chiffres qui auraient dû être officialisés dans quelques jours au MIPIM de Cannes. La technopole après une belle année 2019, celle du 50ème anniversaire, a gagné 1.500 emploi et atteint la barre des 40.000 emplois. Autre bonne nouvelle : le projet de Business Pôle 2.0, désormais envisagé à côté du Campus Sophia Tech devrait faire partie des quatre grands chantiers de l'année. Là aussi l'annonce officielle, prévue pour le MIPIM, ne se fera qu'en juin.

Sophia 50 logo humain

Ce sont des chiffres qui auraient dû être annoncés ce mois-ci lors du prochain MIPIM de Cannes mais qui ne devraient donc être officialisés qu'en juin, suite au report du marché des professionnels de l'immobilier. En termes d'emplois, l'année 2019, celle du 50ème anniversaire, aura été particulièrement bonne pour la technopole qui a gagné 1.500 emplois (la balance entre les départs et les arrivées). Elle annonçait 38.500 personnes au total fin 2018 après plusieurs années de croissance à un rythme annuel de 1.000 emplois supplémentaires. Avec les 1.500 de 2019, le cap symbolique  des 40.000 devrait être aussi franchi… officiellement au prochain MIPIM de juin.

Le Business Pôle 2.0 à l'horizon 2023

Autre bonne nouvelle qui avait également été réservée pour le MIPIM : le projet de création d'un Business Pôle 2.0 fait partie des 4 grands chantiers qui devraient s'ouvrir cette année sur la technopole. Un projet qui reste de l'ordre d'une surface de 12.000 m2 mais qui ne se fera pas à l'endroit où il avait été initialement prévu. Lorsqu'il avait été adopté par la CASA fin 2016, l'implantation de ce nouveau Business Pôle avait été envisagée entre les zones du Fugueiret et des Clausonnes. Désormais, c'est sur un terrain contigu au Campus SophiaTech qu'elle devrait se faire.

Autre changement dans le programme : le siège de la CASA ne serait plus installé dans ce Business Pôle 2.0. L'ensemble serait réservé uniquement pour la pépinière d'entreprises, le soft landing, les incubateurs, les pôles de compétitivité, et autres organismes chargés de l'accompagnement des jeunes pousses et entreprises technologiques qui se trouvent dans le Business Pôle actuel. La Maison de l'Intelligence Artificielle, ouverte actuellement dans des locaux du CNRS (elle sera inaugurée normalement mardi 10 mars), s'y installerait. Il y est prévu également un show-room présentant les technologies développées à Sophia.

Pour la technopole, c'est à la fois une belle image en termes de visibilité et un coup d'accélérateur pour son développement. Ouverture prévue à l'horizon 2023.