Sophia : après une année 2020 record, Median accélère encore plus sur 2021

Les résultats 2020 audités de Median Technologies à Sophia, confirment les indices annoncés en début d'année : 2020 est une année record avec un chiffre d'affaires de 13,5 M€ en progression de 51%. Et ce n'est pas fini. Le spécialiste d'imagerie médicale, qui vient de lever près de 30M€, accélère encore plus au premier trimestre 2021 avec une progression de CA de 86% par rapport au T1 de 2020.

Fredrik Brag Median

Median Technologies s'affiche en grande forme à Sophia Antipolis. Le spécialiste de l'imagerie médicale, engagé à fond dans la médecine du futur, vient de publier en fin d'après-midi, après la clôture des marchés, ses résultats annuels audités 2020. Ils sont à la hauteur de ce qui avait été annoncé en début d'année mais restaient à valider : avec un chiffre d'affaires de 13,5 M€ en progression de 51% par rapport à celui de 2019, la société sophipolitaine signe bien une année record. (Photo DR : Frédrik Brag, co-fondateur et directeur général de Median).

Un chiffre d'affaires en augmentation de 86% au premier trimestre 2021 !

Ces résultats annuels confirment aussi les autres indices avancés en janvier avec une trésorerie et équivalents de trésorerie au 31 décembre 2020 de 16,3 m€ contre 19,4 m€ au 30 juin 2020, tandis que le carnet de commandes au 31 décembre 2020 se monte à de 51,7 m€ en augmentation de 35 % par rapport au 31 décembre 2019 (38,3 m€).

Quant au début 2021, il est encore meilleur en termes de croissance. Median accélère encore au premier trimestre 2021 avec un chiffre d'affaires de 5,2 M€ en augmentation de 86% par rapport au T1 de 2020, lui-même déjà en forte accélération sur l'année précédente, tandis que le carnet de commande a encore progressé à 52,6 M€. La trésorerie, remontée à près de 40 M€ au 31 mars s'est trouvée dopée suite à l'augmentation de capital par placement privé. Ciblant des investisseurs qualifiés, elle a été finalisée le 25 mars 2021 pour un montant de 28,1 m€ ( 26.6 m€ net de frais et de commissions). Une levée de fonds qui permet à la société de financer ses activités, notamment le développement de sa plateforme iBiopsy, et de remplir ses obligations liées aux engagement contractuels avec la BEI (Banque Européenne d'Investissement).

Un effectif monté à 141 personnes

Au total, c'est un joli succès pour l'ancien Focus imaging, sorti des recherches d'Inria au début à la charnière de l'an 2000 et devenu Median Technologies fin 2002. Il y a près de 20 ans. Succès qui se traduit aussi en termes d'emplois. Au cours de l'exercice 2020, l'effectif moyen du Groupe s'est élevé à 125 personnes, avec une accélération du recrutement sur le second semestre de l'année. Au 31 décembre, les effectifs de la société se montaient à 141 personnes.

"2021 s'annonce sous les meilleurs augures, avec déjà une augmentation de nos revenus générés par notre activité iCRO (imaging Contract Research Organization)" 

"2020 a été une excellente année en termes de performances de notre activité iCRO, de performance boursière et de progrès dans nos plans de développement clinique et de partenariats iBiopsy®", commente aussi Frédrik Brag, co-fondateur et directeur général. "La levée de fonds que nous venons de réaliser nous donne les moyens de poursuivre nos ambitions pour avancer en parallèle sur nos indications iBiopsy® pour le diagnostic précoce du cancer du foie, de la NASH et, également, comme récemment annoncé, du cancer du poumon".

Et d'ajouter que "2021 s'annonce sous les meilleurs augures, avec déjà une augmentation de nos revenus générés par notre activité iCRO (imaging Contract Research Organization) lors de ce premier trimestre de 86 % comparés aux revenus du premier trimestre 2020. Notre carnet de commandes augmente dans un contexte d'augmentation très importante de la facturation. De la même façon, cette année va voir la poursuite de la publication de résultats de validation technologique et clinique pour iBiopsy® et celle de notre politique de mise en place de partenariats structurants."

Étiquettes

Ajouter un commentaire