Sophia : ASK entre sur le marché RFID chinois

Posté lun 31/10/2005 - 00:00
Par admin

Le groupe sophipolitain, spécialiste des cartes à puces sans contact, attaque le marché chinois du transport à travers une Joint-Venture créée avec la société Tsinghua Tongfang, numéro 3 de l'ordinateur en Chine et dont le siège se trouve à Pékin.

Sophia met le cap sur la Chine. La société sophipolitaine ASK, leader des cartes à puces sans contact, a ainsi annoncé son entrée sur le marché RFID chinois avec la création de ASK Tongfang, tandis que vendredi dernier, Temex inaugurait sa Joint-Venture à Shanghai avec Lemax pour la conception, la production de grandes séries et la vente de composants Temps & Fréquence pour télécoms (voir l'article "Sophia : Temex ouvre à Shanghai". Pour ASK, le partenaire s'appelle Tsinghua Tongfang (THTF). Cette société chinoise, dont le siège se trouve à Pékin est le numéro 3 de l’ordinateur chinois. Elle appartient à l’université Tsinghua de Pékin, l’une des plus cotée en Chine. Le Joint Venture entre ASK et THTF a été créé le 11 octobre dernier, rapprochant ainsi deux acteurs leaders sur leurs marchés.La technologie d'ASK et les clients de Tsinghua TongfangL’activité cartes à puce à contact constitue un département clé du groupe ASK qui se positionne en tant qu’Intégrateur de Systèmes. "ASK est une société innovante à rayonnement international et la Chine est un marché clé pour la technologie sans contact. Nous tenons à adapter nos solutions au marché local et à des environnements commerciaux spécifiques et sommes très heureux de travailler avec Tsinghua Tongfang. Les points forts de cet accord résident dans l’apport de la technologie unique d’ASK et de son expertise sur les marchés du transport public et RFID d’une part et l’apport de la base client de THTF et de sa connaissance du marché local, d’autre part", déclare Bruno Moreau, Directeur Général Délégué chez ASK.ASK TongFang commencera par livrer des produits sans contact pré-laminés et des tickets papier sans contact, pour le marché chinois. "Nous travaillons déjà sur un certain nombre de commandes. Un million de cartes basées sur la technologie ASK sont déjà utilisées en Chine pour le transport public et des applications de porte-monnaie électronique", confirme Jean-François Delepau, Directeur du Développement International chez ASK.Une nouvelle application à Lyon pour les locations de vélos de JCDecauxASK qui était jusqu'à présent peu présent sur la Chine affiche désormais son ambition de conquérir une place de leader pour le sans contact sur le marché du transport chinois. La société n'en garde pas moins d'autres fers au feu. Elle reste en course pour le passeport américain sécurisé alors que les tests se poursuivent. D'autre part, lors du "Salon Cartes", du 15 au 17 novembre à Paris, elle présentera une nouvelle application basée sur son C.ticket, ticket papier sans contact et le TDM pour Vélo'v, service de location de vélos de JCDecaux à Lyon. Un nouveau service qui s'inscrit dans une application multi-modale, les Lyonnais utilisant déjà la carte duale ASK "Técély" pour le métro, tramway, funiculaire et les bus.

Ajouter un commentaire