Sophia : Cicom Organisation ne baisse pas les bras

Posté lun 18/12/2000 - 00:00
Par admin

L'ancien gestionnaire du CICA s'est replié sur 'Antipolis' (ex Dow Corning) et compte lancer une pépinière d'entreprises privée et un incubateur. Coup d'envoi le 21 décembre.

Ayant perdu la gestion du CICA de Sophia Antipolis à la suite d'un appel d'offres dont ils contestent la régularité, les représentants de Cicom Organisation ne baissent pas les bras. Ils se sont repliés à moins de 300 mètres du CICA à vol d'oiseau, dans les locaux qu'avait abandonnés l'Américain Dow Corning. Un bâtiment de près de 5.000 m2 avec 7.000 m2 de droits à construire, bâtiment qui désormais appartient à Jean-Paul Nahon, Pdg d'ISDnet, et ses associés et qui sera aménagé pour réaliser une pépinière d'entreprises privée avec incubateur.Alain André, qui revient de Taipei où il représentait l'Europe dans le Forum international des Sciences Parks (Science Park Industry Global Forum), a décidé d'embrayer de suite. Avec Denis Chambrier, directeur de Cicom Organisation, il fêtera jeudi 21 décembre à 12 heures au 300 route des Crêtes, l'ex Dow Corning rebaptisé 'Antipolis', la signature de conventions de partenariat entre sa société, la Fondation Sophia Antipolis, Méditerranée Technologies et le Ceram.Le lendemain, vendredi 22 décembre, la société accueillera sa première start-up. SPE Biotechnologies est fondée par Jean-Jacques Ghigi, expert-consultant auprès de SPE High Tech Genève en ingénierie de la Qualité et de la Sécurité Alimentaire. Cette S.A., lancée sur une idée du Dr Pierre Boutet, directeur des services vétérinaires départementaux, annoncera ses grandes ambitions à partir du nouvel 'Antipolis' : intégrer les bases de données existantes touchant à la sécurité alimentaire pour permettre à l'industrie agro alimentaire et aux producteurs d'assurer une meilleure information du consommateur sur ce qu'il mange. Pour Cicom, l'occasion de relever le gant du défi...

Ajouter un commentaire