Sophia : Courtin Real Estate annonce la vente de son programme phare Centrium

Centrium à Sophia vendu par Courtin Real Estate

L'année immobilière est ouverte à Sophia Antipolis. Courtin Real Estate a annoncé aujourd'hui lundi la vente en VEFA (Vente en Etat Futur d'Achèvement) de son programme phare Centrium au cœur de la technopole, au groupe UNOFI (SCPI Notapierre). Cette opération est l’une des plus importantes transactions en VEFA en régions en 2020. Le groupe créé par Christophe Courtin (fondateur de Santiane, courtier d'assurance en ligne dans une précédente décennie) aura cédé à des SCPI nationales pour plus de 100 millions euros de VEFA sur 2020 (Nova Sophia, Naturae, et maintenant Centrium). Une nouvelle occasion de confirmer une stratégie initiée voilà quatre ans : réaliser des programmes haut de gamme, de façon écoresponsable, sur des anciens sites de Sophia Antipolis, et de reconstruire ainsi "la ville sur la ville".

Une vision de ce que sera le bureau de demain

Le site Centrium comporte 3 bâtiments interconnectés développant une surface totale de 12.600 m2 et sera livré mi 2022. Centrium est par ailleurs déjà précommercialisé à 60% (Fitness Park, Noväa, Orsys, Umami et Flexo). Cette transaction, dont la promesse de vente a été signée le 17 décembre dernier est encore "soumise aux conditions suspensives standards et doit être réitérée d’ici juin 2021", a précisé CRE. "Depuis notre création il y a 4 ans, nous avons exclusivement misé sur la production de bâtiments Prime, Green et serviciels, conformément à notre vision de ce que sera le bureau de demain", explique Christophe Courtin.

"Avec le contexte actuel du COVID19, cette mutation que nous présagions s’est accélérée et de nombreux institutionnels recherchent ce type d’actifs qui n’a pas de difficultés à attirer des locataires". Une dizaine de bâtiments ont déjà été ainsi réhabilités par le groupe ou sont en cours de construction, toujours sur des sites anciens et obsolètes. Ses livraisons prévues de programmes neufs d’ici 2024 totalisent environ 31.000 m2.

La "résilience" de Sophia Antipolis

Directrice Générale Déléguée d’UNOFI-Gestion d’actifs, Florence Dourdet-Franzon a précisé que l'intérêt présenté par Centrium pour Notapierre, tient dans "des bâtiments de bureaux esthétiques, de type campus, écoresponsables, multipreneurs, flexibles notamment grâce à l’installation de FLEX-O et avec une belle offre de services au bénéfice de nos locataires (salle de sport, restauration, coworking / centre d’affaire)".

Directeur Investissement Régions chez BNPP RE, Pierre-Michel Olivier, souligne de son côté que "ces opérations démontrent par l’exemple la résilience et l’attractivité des régions, et notamment de Sophia Antipolis, qui dispose de très nombreux atouts, dont beaucoup se révèlent encore plus dans la période actuelle. Sophia Antipolis en profite pour confirmer son statut de technopole leader en Europe." Dans un domaine de l'immobilier d'entreprise bousculé en 2020, une note optimiste pour démarrer l'année 2021.

Étiquettes

Ajouter un commentaire