Sophia : Courtin Real Estate cède "Naturae" et "Nova Sophia" pour 45 M€

Foncière indépendante non-cotée et structure de promotion immobilière, le groupe fondé par Christophe Courtin a cédé à Deltager (Crédit Agricole) deux de ses actifs immobiliers pour 45 M€. Un pari sur l'immobilier d'entreprise, secteur bousculé par la crise sanitaire et la montée du télétravail.

Naturae

Avec le basculement dans le télétravail, il est difficile aujourd'hui de savoir quel sera l'impact de la crise sanitaire sur l'immobilier d'entreprise. A Sophia Antipolis, Courtin Real Estate (CRE) continue cependant à parier et à se développer sur ce secteur. Propriétaire d’une foncière indépendante non-cotée et d’une structure de promotion immobilière, le groupe fondé par Christophe Courtin avait annoncé début avril, en plein confinement, une levée de 40 M€ pour son projet Centrium d'un espace de 13.500 m2 de bureaux dans la technopole, programme assorti d'un nouveau concept de "flexoffice".

Aujourd'hui, à la sortie du confinement, CRE annonce avoir réalisé avec succès la cession des actifs immobiliers "Naturae" (en VEFA) et "Nova Sophia" à Deltager (Groupe Crédit Agricole) pour le compte de la SCPI Unidelta et des foncières du Crédit Agricole sur un montant de 45 millions d’euros. Cette cession s'est faite dans le cadre d’un process compétitif de vente organisé par BNP Real Estate (mandaté en exclusivité). (Photo DR : un dessin du programme "Naturae" qui sera réalisé à l'emplacement du bâtiment anciennement occupé par KPMG, rue Albert Einstein à proximité de la place Sophie Laffitte).

CRE : six sites immobiliers rénovés en trois ans

Pour Christophe Courtin, fondateur et président de CRE, cette double transaction démontre "la qualité de nos programmes, de notre savoir-faire en réhabilitation lourde et construction EcoResponsable. Ces arbitrages, qui avaient été décidés fin 2019, vont nous permettre de renforcer nos fonds propres et d’accélérer le développement de notre groupe, dans le contexte à venir, avec des opportunités déjà identifiées dont certaines d’importances qui seront annoncées dans les prochaines semaines".

Directeur Général Délégué de Deltager, Johan Sacy, note avoir été séduit par la qualité des programmes de Courtin Real Estate, "qui correspond parfaitement à notre stratégie d’investissement de long terme, des actifs PRIME bénéficiant d’une localisation exceptionnelle à Sophia Antipolis, 1ère technopole d’Europe, tout en ayant une grande considération de l’environnement et des énergies renouvelables".

En à peine quelques années, Courtin Real Estate s’est fait un nom dans le sud de la France et notamment à Sophia Antipolis. Le groupe a été le premier, depuis une trentaine d’années, à s’être attaqué à la rénovation lourde des bâtiments anciens de la technopole de Sophia Antipolis avec plus de six sites immobiliers rénovés en trois ans dont Nova Sophia, Centrium actuellement en cours de construction. La rapidité d’exécution est l’ADN de ce "promoteur 2.0", qui innove, bouleverse les codes et les délais, et a qui a été fondée par Christophe Courtin (serial entrepreneur ayant fondé notamment Santiane, 1er comparateur d’assurances en France, revendu  en 2015 à Blackfin).

"Naturae" et "Nova Sophia" : deux programmes de rénovation emblématiques

Courtin Real Estate vient de céder en VEFA son programme "Naturae" moins d’un an après avoir acquis le terrain et obtenu un Permis de Construire pour la construction de 6.354 m2 de bureaux environ et 237 parkings. Au-delà d'une réhabilitation, il s'agit ici d'une "démolition-reconstruction" d'un immeuble ancien devenu obsolète.

"Nova Sophia" est sorti d'un programme de réhabilitation à neuf d’un site historique de 6.500 m2 de bureaux à Sophia Antipolis (l'ex ensemble Tetra-Petra-Le Galion). Lancé en 2017, le programme est situé rue Albert Caquot, sur la partie Valbonne de la technopole. Inauguré l'an dernier, "Nova Sophia" est loué aux sociétés SII, Alten et Regus.