Sophia : deuxième tour de table à 15 millions de dollars pour Open Plug

Posté mar 10/10/2006 - 09:05
Par admin

Sophia : deuxième tour de table à 15 millions de dollars pour Open Plug

15 millions de dollars, soit 11,5 millions d'euros : ce sont les fonds que vient de lever Open Plug, une start-up de Sophia Antipolis. Il s'agit là d'un deuxième tour de table. La première levée de fonds, bouclée lors de l'été 2003, était déjà conséquente : 3,5 millions d'euros. Ce qui fait qu'au total, Open Plug, née en juillet 2002 aura levé 15 millions d'euros, soit 20 millions de dollars et si l'on parle en franc comme au moment de la folie Internet, 100 millions de francs. On est bien ici pour lancer une start-up, à des hauteurs de financement qu'on trouve aux Etats-Unis.

 

Que fait Open Plug ? Fondée Eric Baissus et David Lamy, qui avaient fait leurs premières armes à Texas Instruments, elle surfe sur l'énorme vague des téléphones mobiles. La société a développé une première gamme de logiciels qui rendent possible la mise à jour à distance (remplacement et ajout) du logiciel et des applications de son téléphone. Puis a créé une seconde gamme qui permet d'installer initialement ces logiciels et de rendre ainsi le travail des fabricants de téléphone mobiles beaucoup plus facile. Pour schématiser, Open Plug donne aux mobiles des fonctions réservées aux smart phones qui sont de véritables PC avec de puissants OS (Operating Systems). Elle s'adresse ainsi à plus de 90% du marché et cible également les mobiles de base à moins de 20 dollars destinés aux marchés émergents. Des centaines de millions d'unités chaque année !

 

Le premier tour de table avait réuni des partenaires comme Sophia Euro Lab, T-Source, Syparex et Auriga Partners. Le second y ajoute deux grands fonds d'investissements européens BayTech Venture Capital et SGAM AI Private Equity. Déjà, depuis sa première levée de fonds, Open Plug a fait un bon bout de chemin. La société compte 35 personnes à Sophia Antipolis, 10 en Roumanie et 4 à Taiwan. Mais surtout, elle a des clients et multiplie les contrats.

 

Les 15 millions de dollars levés, lui permettront d'embaucher pour faire face aux contrats, de développer de nouveaux logiciels et de renforcer son réseau commercial. Le plan de vol est d'ailleurs ambitieux avec le recrutement de 12 ingénieurs avant la fin de cette année 2006 et de 30 ingénieurs l'an prochain. Open Plug a maintenant les moyens de ses ambitions. Elle n'a sans doute pas fini de nous surprendre. Peut-être la nouvelle success storie que Sophia Antipolis attend !

 

 

Ajouter un commentaire