Sophia : Huawei signe un partenariat avec Polytech Nice

Déjà très présent sur la Côte d'Azur entre Monaco, Nice et Sophia, le géant chinois des télécoms aidera à la formation des professeurs de Polytech Nice sur des thématiques très pointues comme celles de la 5G, domaine où il est leader mondial, ou du Cloud.

Vue aérienne du Campus SophiaTech

Voilà un partenariat que n'appréciera pas le président des Etats-UnisDonald Trump : c'est celui qui vient d'être engagé aujourd'hui entre Huawei France et l’école d’ingénieurs Polytech Nice Sophia, école d’ingénieurs de l’Université Côte d’Azur et école membre du réseau Polytech. Cet accord, signé par Weiliang Shi, Directeur Général de Huawei France, et Alexandre Caminada, Directeur de Polytech Nice Sophia vise à proposer des modules de formation d’excellence sur des sujets technologiques de pointe.

Bénéficier de l'expertise des meilleurs chercheurs et spécialistes

Concrètement, dans une logique de transfert de compétences et de coopération entre le monde académique et les entreprises, Huawei dispensera des sessions de formation gratuite auprès de professeurs de Polytech Nice Sophia sur des thématiques comme la 5G ou le Cloud, afin que l’école devienne un partenaire certifiée Huawei.

Cette certification de l’école permettra aux étudiants de Polytech Nice Sophia de bénéficier d’équipements et de supports de formation au meilleur niveau international et de passer eux-mêmes la certification dans le cadre de leur cursus d’ingénieur. "Bénéficier de l’expertise des chercheurs et spécialistes travaillant chez Huawei sur des sujets comme la 5G où le groupe dispose d’un leadership mondial avéré est un avantage certain, à la fois du côté des enseignants de Polytech Nice Sophia, mais également pour nos étudiants qui bénéficieront de cursus parfaitement calibrés aux besoins des entreprises en réseaux et télécommunications" a expliqué Alexandre Caminada.

Huawei très présent sur la Côte d'Azur

Huawei est déjà très présent sur la Côte d'Azur. Ce puissant groupe chinois est le grand partenaire de Monaco. Il a permis à la Principauté de devenir le premier Etat couvert en 5G.

Plus discret à Sophia, le groupe chinois y dispose d'un centre de recherche et Développement "Chipset et électronique embarquée" qui depuis 2014, est spécialisé sur l'ISP (Image Signal Processeur), une technologie qui permet aux smartphones d'être exceptionnels en photo (l'Huawei P30 en a donné l'exemple). Huawei travaille aussi avec Eurecom sur la 6G, organise depuis quelques années sur Nice le concours de start-up Digital in Pulse et a signé cet été un partenariat de 3 ans avec la French Tech Côte d'Azur.

Le premier partenariat de ce type noué en France

Cette nouvelle coopération avec Polytech' Nice s’inscrit dans le programme "Huawei ICT Academy", lancé en 2013 à l’échelle mondiale, dont le but est de promouvoir l’accélération de la digitalisation et des compétences dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des universités et des établissements d’enseignement supérieur. C’est la première fois que Huawei noue ce type de partenariat en France, avec l’ambition de déployer cette stratégie avec d’autres écoles prestigieuses afin de soutenir les talents français.

Aujourd'hui, explique le groupe, ce programme ICT Academy a déjà permis de collaborer avec plus de 900 universités et collèges répartis dans plus de 60 pays et de former plus de 1 600 professeurs certifiés. Ces académies accueillent plus de 45 000 étudiants chaque année. En Grande-Bretagne, 20 universités sont déjà engagées dans le programme Huawei ICT Academy (University Reading, NESCOT, BCU pour ne citer qu’elles). En France, ce sera Polytech'Nice Sophia qui aura ouvert le ban.