Sophia : la BEI au secours des activités R&D d'Amadeus

La Banque européenne d’investissement (BEI) prête 200 millions d’euros à Amadeus IT Group, premier fournisseur de solutions IT pour le secteur du voyage durement touché par la chute brutale de l'activité aérienne suite à la pandémie. Le prêt servira à financer des activités de R&D, notamment dans la technopole de Sophia Antipolis où le groupe compte plus de 4.000 salariés et de nombreux sous-traitants.

Amadeus Entrée

C'est une des plus belles et audacieuses entreprises européennes qui se trouve aujourd'hui menacée. Amadeus, un des rares leaders européens du monde des technologies, a vu son activité s'effondrer avec la pandémie et l'arrêt du trafic aérien. Premier fournisseur de système mondial de distribution ("SMD") et de solutions informatiques pour le secteur du voyage à l’échelle mondiale, il risque aussi d'être confronté à une situation qui restera difficile jusqu'en 2023, voire jusqu'à 2025. Une catastrophe aussi pour Sophia où le groupe, basé à Madrid, a installé son plus grand centre de R&D avec quelque 4.000 salariés et, avant la crise, environ 1.500 sous-traitants (ils ont été les premiers touchés et il n'en reste plus qu'un tiers environ aujourd'hui).

Un financement qui porte sur les activités de Recherche-Développement

La technopole apprendra aussi avec soulagement que la Banque européenne d’investissement (BEI) allait soutenir Amadeus en accordant un prêt de 200 millions d’euros à Amadeus IT Group. Ce financement porte sur des activités de recherche-développement (R&D), menées notamment dans la technopole de Sophia Antipolis. Elles visent la mise au point d’un large éventail de technologies et de fonctionnalités qui serviront dans différents logiciels utilisés par les compagnies aériennes, les aéroports, les agences de voyages et les compagnies ferroviaires. Parmi les nouveaux produits figurent, entre autres, des cadriciels (framework en anglais, kit de composants logiciels structurels), des outils de migration vers le Cloud, ainsi que des applications de gestion de l’expérience et de la fidélisation des utilisateurs.

Premier investisseur en R&D du secteur européen des solutions informatiques utilisées dans le domaine des voyages, Amadeus fait figure de chef de file mondial dans la fourniture de technologies destinées à cette filière. Pour la BEI, cette opération vise aussi à illustrer sa capacité à soutenir un leader du marché européen faisant face à la concurrence sur le plan du savoir-faire technologique et de l’innovation. Le prêt BEI proposé devrait également renforcer les efforts que déploie le groupe pour pénétrer de nouveaux marchés connexes et continuer à diversifier ses sources de financement.

Le troisième prêt de la BEI consenti à Amadeus

En outre, il s’appuie sur les relations existantes entre la BEI et Amadeus. De fait, il s’agirait du troisième prêt consenti à Amadeus : en 2013, l’entreprise a obtenu un financement de 150 millions d’euros, après un accord de prêt de 200 millions d’euros conclu entre les deux entités en 2012. Ces trois accords visent à soutenir les investissements en R&D et l’innovation dans le secteur du voyage.

La BEI est d'ailleurs bien décidée à soutenir durablement ce champion européen des solutions informatiques du voyage. "Cet accord témoigne que, même dans la conjoncture actuelle difficile, la banque de l’UE est pleinement mobilisée pour remplir sa mission : appuyer en permanence l’investissement et l’innovation en Europe", note Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI chargé de l’innovation.

"Cet événement important témoigne de notre engagement de longue date en faveur de la R-D et de l’innovation pour le secteur du voyage, qui a été la clé de notre succès au fil des ans et qui, nous en sommes certains, continuera à jouer un rôle capital dans notre développement futur", commente de son côté Ana de Pro, directrice financière d’Amadeus. "L’investissement dans les technologies et les solutions numériques reste essentiel pour favoriser la compétitivité et le développement industriel dans l’Union européenne".

Étiquettes