Sophia : la BEI débloque 15 M€ pour la plateforme d'imagerie de Median

En pleine crise sanitaire une bonne nouvelle pour Median technologie : la start-up sophipolitaine reçoit 15 M€ de la Banque Européenne d'Investissement au titre d'un accord signé en décembre dernier dans le cadre du Plan Junker. Ces fonds lui permettront d'accélérer considérablement son plan d'investissement pour la plateforme iBiopsy®" qui ouvre les portes de la médecine prédictive et de précision.

Median ibiopsy illustration

S'il n'y a plus d'embouteillage matin et soir dans une technopole en télétravail maximum, si l'activité s'est réduite, elle n'est pas pour autant arrêtée et des financements se dénouent. Ainsi Median Technologies (ALMDT), The Imaging Phenomics Company® vient d'annoncer avoir reçu le versement d'un montant de 15 millions d'euros au titre de la première tranche du prêt accordé par la Banque Européenne d'Investissement (BEI) le 18 décembre 2019.

La première tranche d'un financement de 35 M€

L'accord financier permet à la société d'emprunter jusqu'à 35 millions d'euros. Les deuxième et troisième tranches, chacune d'un montant de 10 millions d'euros, pourront être tirées à la discrétion de Median Technologies, sous réserve de l'atteinte d'un ensemble de critères de performance opérationnels et financiers convenus avec la BEI.

Ce type de financement, accordé par la BEI, et bénéficiant d'une garantie de la Commission européenne dans le cadre du Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (dit "Plan Juncker"), vise à soutenir des projets de recherche et d'innovation développés par des entreprises à fort potentiel de croissance. Median Technologies répond à ces critères avec sa plateforme technologique iBiopsy® qui a le potentiel d'impacter la vie de centaines de milliers de patients dans le monde, cela plus particulièrement dans les domaines de l'oncologie et des maladies hépatiques.

Un premier versement pour accélérer le développement de iBiopsy®

Median développe des tests d'imagerie basée sur les technologies les plus avancées d'IA. Sa plateforme iBiopsy® évite les test invasifs et a pour objectif de permettre, à partir de biomarqueurs d'imagerie, d'identifier de façon totalement innovante des signatures spécifiques de certaines maladies pour leur détection précoce, la quantification de leur sévérité et leur suivi. Autant d'applications essentielles pour le diagnostic, le suivi médical ou encore le développement de nouveaux traitements pour des patients atteints de cancer ou de la NASH, la "maladie du soda" ou du "foie gras humain".

"Ce premier versement de la BEI de 15 millions d'Euros nous permet de renforcer notre visibilité financière et d'accélérer considérablement notre plan d'investissement pour iBiopsy®", souligne Fredrik Brag, Directeur Général et co-fondateur de Median. En ce qui concerne 2020, la feuille de route de iBiopsy® s'établit selon plusieurs axes : plan de développement clinique, feuille de route produit, partenariats stratégiques cliniques et technologiques accompagnés par une stratégie de protection de la propriété intellectuelle.

5 milliards d'euros de financements accordés à l'industrie la santé

"Le déboursement de la première tranche du prêt accordé à Median, dont les modalités avaient été approuvées avant la crise du Covid-19, rappelle l'importance des Medtech, et du secteur de la santé en général, aux yeux de la banque de l'Union Européenne", explique de son côté Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. "En réaction à la crise sanitaire qui touche l'ensemble de l'Europe, la BEI a d'ailleurs décidé d'accorder 5 milliards d'euros de financements à l'industrie de la santé pour permettre à des sociétés aussi innovantes que Median - pionnière en matière d'IA et de santé - de devenir des leaders européens et mondiaux".

 

Étiquettes