Sophia : la Canopée (30.000 m2), nouvel éco-quartier en gestation

Porté par la société belge Equilis, le projet La Canopée, qui allie logements (17.000 m2) et bureaux (12.000 m2), viendra recouvrir la friche immobilière du 300 route des Crêtes et les Espaces Antipolis. Avec deux autres programmes en gestation (Icade et Stena sur le terrain d'Air France, Stena sur le Pré Bâti et le Val Crêtes) il dessine le nouveau quartier de la route des Crêtes à l'horizon 2025.

La Canopée vue aérienne

Un nouvel indice montrant que la pandémie n'a pas ralenti les projets immobiliers sur Sophia : le projet de La Canopée, initié en début d'année 2020, sur le terrain des Espaces Antipolis, au 300 route des Crêtes devrait se concrétiser cette année 2021. Une concrétisation qui viendrait supprimer une friche industrielle aux portes de la technopole, résultat de plusieurs projets immobiliers avortés suite à la crise économique des subprimes en 2008 (la construction d'un hôtel du futur à côté du bâtiment des Espaces Antipolis, puis d'un business-resort Marriott envisagées par le propriétaire des lieux Jean-Luce Nahon). (Photo DR : le projet de La Canopée suit la pente naturelle du terrain).

Les nouvelles constructions s'appuyeront au maximum sur l'existant

Baptisé La Canopée et porté par la société belge Equilis, le projet a su gagner l'oreille des décideurs sophipolitains (notamment CASA et commune de Valbonne où sont situés les Espaces) et a pu se présenter au grand jour. Un projet important : sur 3,5 hectares de terrain, environ 30.000 m2 de surface de plancher et un parking principalement en souterrain de 860 places, le tout sur un investissement de l'ordre de 100 M€. Il comporte plusieurs particularités. D'abord il s'agira à la fois de bureaux (12.000 m2), mais également de logements (17.000 m2 pour 245 habitations dont 40% en logement social de type SRU).

Ensuite, comme l'explique Jean-Jacques Ballester, Valbonnais et directeur général d'Equilis France, il s'agira plus d'une grande réhabilitation que d'une nouvelle construction. "Nous allons nous appuyer le plus possible sur l'existant", note-t-il. "Ainsi nous garderons le parking souterrain déjà construit, ainsi que les murs porteurs de l'ancien projet inachevé". Le bâtiment des Espaces Antipolis sera ainsi "aspiré" et intégré dans le programme tandis que les unités d'habitation, seront disséminées dans la pente du terrain autour des bâtiments tertiaires.

Dans la nouvelle donne de l'immobilier sophipolitain

L'emprise au sol doit être limitée à 14.000 m2 tandis que 23.000 m2 d'espaces verts sont prévus ainsi que des toits végétalisés, des parcours piétons, des noues paysagères pour la rétention des eaux pluviales. Equilis compte aussi offrir pour chaque logement un vélo électrique. Pour Jean-Jacques Ballester, il ne s'agit nullement d'un gadget, ni d'un geste commercial mais de l'esprit du projet qui s'inscrit dans le mode des écoquartiers et de la mobilité douce. "Comme une cuisine fait partie d'un logement, le vélo est considéré comme une extension du logement".

Un concept qui colle d'ailleurs avec les travaux que mène actuellement la technopole pour aménager et multiplier les pistes cyclables. Autant d'aspects qui ont séduit les décideurs sophipolitains. Directeur général adjoint de la CASA et directeur du Symisa (Syndicat Mixte Sophia Antipolis) Alexandre Follot, coche les bonnes cases que remplit le projet : la réhabilitation d'un site existant avec la suppression d'une friche immobilière à l'entrée de la technopole, la mixité habitations et bureaux, la création d'un quartier proche de la gare routière, des écoles, avec des restaurants, des lieux de vie. La nouvelle donne de l'immobilier sophipolitain.

Deux autres projets à proximité route des Crêtes

Et surtout La Canopée vient s'insérer dans un projet plus vaste le long de la route des Crêtes où deux autres programmes sont envisagés à proximité : celui mené par Icade et Stena sur le terrain d'Air France avec 200 logements et celui de Stena au "Pré Bâti" et au Val Crête avec là aussi 200 logements et 17.000 m2 de bureaux. La nouvelle route des Crêtes qui se dessine sur la partie Ouest de Sophia à l'horizon 2025.   

Le tempo de La Canopée

La société Equilis prévoit de déposer le Permis de Construire de La Canopée au premier semestre de cette année pour un démarrage des travaux fin 2021-début 2022. La livraison est prévue pour 2024. A noter pour la réalisation du projet, les noms de l'architecte Robert Capelier (Villefranche-sur-mer), du bureau d'étude Projex (Aix-en-Provence) et du paysagiste Jean-Agapit Paqueteau (Nice).

 

Image
Espaces Antipolis friche immobilière

A côte du bâtiment des Espaces Antipolis, un projet de Business-Resort inachevé depuis des années. 

Ajouter un commentaire