Sophia : à la rencontre de Maryse Wolinski

Posté jeu 10/04/2008 - 13:50
Par admin

Sophia : à la rencontre de Maryse Wolinski

Maryse Wolinski, journaliste, écrivain, forte de 40 ans d’engagement au service des femmes par l’écriture sera l'invitée de la 14ème rencontre débat Femmes 3000 Côte d’Azur qui aura lieu mardi 22 avril à partir de 18h30 à l'Agora Einstein (905 rue Albert Einstein), Sophia Antipolis. La discussion sera animée par Valérie Blanchot-Courtois, la présidente de l'association et sera suivie d'une intervention de Marie-Christine Vidal, Directrice de la pépinière Nice Côte d’Azur. Lors du cocktail qui clôturera la réunion, Maryse Wolinski dédicacera son son nouveau roman, “La mère qui voulait être femme” (éditions du Seuil).

 

A noter encore sur l'agenda les deux réunions suivante de Femmes 3000 Côte d'Azur

  • Jeudi 29 mai, à partir de 18h30 (Agora Einstein) : La demande de légalisation de l'euthanasie : est-ce une question pertinente ? L'exemple de la réanimation néonatale, avec Christian Dageville •
  • Mardi 24 juin, à partir de 18h (Agora Einstein) : soirée pour les enfants avec Alain Plas, auteur conteur, auteur du conte pour enfants Chouchou les petits cailloux

 

Pour la réunion du mardi 22 avril, entrée gratuite, avec inscription préalable . Voir également http://femmes3000cotedazur.blogspirit.com/

Plan d’accès

Crédit photos pour les deux portraits : Philippe Matsas

 

Maryse Wolinski : du journalisme au roman

 

Née à Alger, Maryse Wolinski a passé une partie de son enfance entre Paris et le Sud Ouest où à vingt ans, après des études supérieures de journalisme, elle commence sa carrière en presse écrite. Après avoir travaillé à Bordeaux, au quotidien Sud-Ouest, elle intègre les pages "société" du Journal du Dimanche où elle rencontre le dessinateur Wolinski. Ils se marient avec dans la corbeille de mariage, deux petites filles à élever, et trois ans plus tard, naît leur fille Elsa.

 

Ayant pris le statut de free lance, Maryse Wolinski participe à plusieurs rédactions dont celles de FMagazine, Elle, du Généraliste, journal destiné aux médecins, et surtout collabore aux pages du Monde-Dimanche, supplément au Monde quotidien. Pour Elsa, Maryse écrit des contes et une "Histoire des femmes". Elle adapte pour la télévision, avec le réalisateur Alain Nahum, son premier livre publié : "La Divine sieste de papa". Cette fiction musicale pour laquelle elle écrit ses premières chansons, destinées aux acteurs : Carlos, Bernadette Lafont et Sarah Mesguish, est diffusée pour la soirée de Noël, sur France 3, en 1986. Le scénario fait l’objet d’une nouvelle publication qui comprend les textes des chansons et remporte le prix du meilleur livre de jeunesse.

 

Après une troisième publication destinée aux enfants : "Les Sorcières du Boisjoli", chez Hatier, dans la célèbre collection de l’Amitié, elle écrit des nouvelles pour la revue Nouvelles Nouvelles, tout en continuant à écrire des chansons, comme pour le concert-spectacle de Catherine Bériane, mis en scène par Daniel Mesguish, puis pour la chanteuse canadienne Diane Tell, avec une chanson phare, en 1988 : "Je pense à toi comme je t’aime". La même année, est publié, avec succès de presse et d’estime, son premier roman, aux éditions Flammarion, sous l’égide de Françoise Verny : "Au Diable Vauvert".

 

L'écriture intime prend le pas sur le reportage

 

L’écriture intime prend le pas sur le reportage et en 90, elle publie un second roman : "Le Maître d’amour", aujourd’hui adapté par la compagnie Jean-Claude Gallota, avec elle-même dans le rôle de l’auteur. Spectacle prévu pour le printemps 2009. Après avoir collaboré à une série télévisée dirigée par Jean-Claude Carrière : "Association de Bienfaiteurs", diffusée sur France 3, elle publie, cette fois, aux éditions Albin Michel, un troisième roman : "La femme qui aimait les hommes". Le livre entre dans la liste des best-sellers, quelque temps avant la publication de la "Lettre ouverte aux hommes qui n’ont toujours rien compris aux femmes". Nouvelle entrée dans la liste des best-sellers.

 

Trois romans suivront, tous publiés en Livre de poche et au Grand livre du mois : "Graines de Femmes", "La tragédie du Bonheur" et "La Chambre d’amour". Entre temps, elle écrit le concept et participe à l’écriture de plusieurs scénarios de la série télévisée, destinée à TF1 : "Protection rapprochée".

 

"Nous serons tous jeunes et beaux"

 

Végétarienne passionnée lorsque le 21ème siècle commence, elle s’intéresse à l’univers de la nutrition et dans un livre-document : "Si tu veux maigrir, mange !", fustige les régimes. Publication au Livre de poche et au Grand Livre du mois. Au cours de son enquête, elle a rencontré des médecins qui découvrent et pratiquent une nouvelle médecine : celle de la prévention de l’âge. L’espérance de vie ne cesse d’augmenter, autant garder la forme physique et intellectuelle.

 

Convaincue, elle enquête auprès des plus grands spécialistes, le professeur Baulieu en tête, et publie, en 2001 et 2004, deux ouvrages sur le sujet : "Nous serons toujours jeunes et beaux" et "L’Ivresse de vivre." En 2002, elle collabore à un ouvrage collectif : Manger pour vivre?, dans la fameuse collection : Forum Diderot, aux Presses Universitaires de France. La même année, elle a publié un récit : "Chambre à part", dans lequel elle s’interroge sur les couples formés dans les années soixante-dix et en particulier, mais à travers la fiction, sur le sien. En 2005, le livre, qui a remporté un vrai succès, sort au Livre de Poche.

 

Son dernier roman : "La Mère qui voulait être femme"

 

Depuis mars 2008, "La Mère qui voulait être femme", son dernier roman, en chantier depuis de nombreuses années, est en librairie, toujours publié par les éditions du Seuil. Trois générations de femmes d’une même famille s’affrontent au cours d’une journée exceptionnelle. Aujourd’hui, elle prépare un roman : "La Sibylline", autour du personnage de Misia Godebska-Sert, la grande "animatrice" de la vie culturelle des trente premières années du XXème siècle. La sortie est prévue pour le printemps 2009.

 

Ajouter un commentaire