Sophia : le Club des Dirigeants lance un Plan de Déplacements Inter entreprises

Posté lun 07/01/2008 - 15:55
Par admin

Sophia : le Club des Dirigeants lance un Plan de Déplacements Inter entreprises

Ce sera l'une des grandes opérations de 2008 pour le club des dirigeants de Sophia Antipolis : il a lancé fin décembre un Plan de Déplacements Inter Entreprises avec 13 entreprises volontaires, PDIE qui doit déboucher sur un plan d'action à la rentrée 2008. "La décision de conduire ce plan, qui représente un véritable chantier de réflexion autour des déplacements, est née du besoin d’améliorer l’accessibilité de la zone d’activités et la sécurité dans les déplacements quotidiens," explique Frédéric Fourquin. Directeur du site de Galderma, il préside le club des Dirigeants depuis juin 2007 et rappelle les difficultés sur la technopole dans le domaine des transports. "Force est de constater que la situation géographique du parc situé sur une zone collinaire, ne facilite pas son accès et conduit à l'usage quasi exclusif de la voiture particulière". La conséquence : ce sont des déplacements importants et des embouteillages quotidiens aux entrées et sorties du site aux heures de pointe.

 

Il aura fallu cependant plus de deux ans de travaux préparatoires de la commission transport du Club pour donner ce coup d'envoi. "Le départ de l'opération remonte en avril 2005", note Jean-Louis Plazy, président de la commission transport et directeur du site sophipolitain de l'Ademe. "Nous avions alors commencé des actions de sensibilisation sur le site de la technopole dans le cadre du club des dirigeants. Mais avant de lancer le PDIE, il fallait encore convaincre les entreprises et se mettre d'accord sur une clé de répartition des charges entre elles".

 

Un travail de sensibilisation et de préparation qui a permis de passer à la phase de lancement. Un appel a été fait à un cabinet spécialisé, le cabinet MHC (Marie-Hélène Chapel). C'est ce cabinet, qui a déjà procédé à la mise en place de plusieurs PDE (Plan de Déplacements d'Entreprise) et PDIE qui aura à réaliser les deux prochaines étapes. La première (environ trois mois) consiste en un pré diagnostic au niveau des directions des ressources humaines permettant d'obtenir un "état des lieux" et de recenser toutes les solutions déjà opérationnelles dans le domaine des déplacements des salariés. La seconde (d'une durée également de trois mois), permettra d'obtenir un "retour d'enquête" auprès des salariés quant à leurs souhaits. Ces deux étapes terminées, il sera possible de mettre en place le plan d'action. Le vœu du Club des dirigeants est ainsi de lancer ce plan d'action à la rentrée de septembre 2008.

 

"Avec ce chantier, le club des dirigeants cherche à promouvoir la mise en place d’un véritable bouquet de services de mobilité aux salariés de tout le parc, comprenant bien évidemment des transports collectifs, mais aussi des modes doux et des services de proximité", note encore Frédéric Fourquin. "En travaillant de concert avec les salariés des entreprises partenaires du PDIE et toutes les autorités compétentes dans le domaine des transports dont en particulier la CASA et le département des Alpes-Maritimes, les prochaines étapes du PDIE permettront d’identifier les mesures les plus convaincantes. Nous sommes bien, là, dans la logique du repositionnement du Club des Dirigeants de Sophia en tant que force de proposition. Le Club met au pot pour faire une enquête, assurer une "remontée" du terrain, donner une information qualifiée pour que les collectivités puissent mettre en place les infrastructures adéquates."

 

Ajouter un commentaire