Sophia : le droit d'alerte déclenché à Questel Orbit

Posté jeu 18/05/2000 - 00:00
Par admin

Les salariés de Questel-Orbit, filiale de France Telecom, premier serveur européen de bases de données de brevets et de marques, ont déclenché le droit d'alerte estimant que la pérennité de l'entreprise était remise en cause. Actuellement en grève à l'appel de la CGT, les salariés (près de 60 employés à Sophia Antipolis et une vingtaine à Paris), dénoncent le projet de France Telecom Multimédia de vendre Questel-Orbit (80% des parts, les 20% restant dans la main de France Telecom) à l'actuel Pdg, Jean Besson. Le droit d'alerte, déclenché par les représentants du personnel au comité d'entreprise, permet la nomination d'un expert. A noter qu'en 1999, l'entreprise avait engagé un plan social qui avait entraîné la suppression de soixante emplois sur les sites de Paris et de Sophia Antipolis.

Ajouter un commentaire