Sophia : les Business Angels dans M-Pearl, le "dating" du recrutement

Premier site de rencontre entre candidat et recruteur entièrement anomysé, M-Pearl, fondé à Sophia Antipolis par Pierre Guinet, a séduit cinq membres de Sophia Business Angels qui ont investi pour assurer sa croissance.

L'équipe de M-Pearl

Premier tour d'amorçage à Sophia Antipolis, pour M-Pearl, le "dating" du recrutement. Fondée en 2017 à Sophia Antipolis, la start-up a ouvert son site web au début de l'été sur un concept nouveau : il s'agit du premier site de rencontre candidat-recruteur entièrement anomysé. Fondé par Pierre Guinet, M-Pearl offre une solution basée sur une intelligence artificielle mise au service de la rencontre professionnelle. Sur la photo, l’équipe M-Pearl avec de gauche à droite: Julien Masclef (CTO), Pierre Guinet (CEO), Elisa Internicola (Chargée de Recrutement), Gaël Tristani (Psychologue du travail)

L'Intelligence Artificielle à des fins de suggestion

"Nous avons fait le choix de développer nos propres modèles pour utiliser l’intelligence artificielle à des fins de suggestion plutôt que de prédiction, dans le respect de l’intégrité des données personnelles", explique Pierre Guinet. "L'assistance sémantique au recrutement va rechercher les similarités et les compétences en commun dans les détails des données".

Plusieurs fonctionnalités sont aussi utilisées pour personnaliser sa recherche, orienter et accentuer les matchs et identifier ce qui pourrait constituer les bases d’une affinité, d’un feeling et d'une bonne collaboration. Cette phase de "testing" permet aux deux parties, le candidat et le recruteur, de mieux se connaître. L'anonymat est ensuite levé progressivement étape par étape. Mais, une fois l'algorithme de recherche paramétré, plus de CV ni de lettre de motivation. Le candidat peut se laisser matcher!

Le "testing" au coeur du concept

"Le testing est une dimension centrale dans l’univers M-Pearl", poursuit Pierre Guinet. "Les candidats peuvent ainsi mieux se décrire, mieux se connaître et donc optimiser leur degré de matching potentiel. Nous souhaitons pousser l’approche plus loin, en proposant un testing aux recruteurs pour les aider à définir les savoir-être appropriés au poste ou la mission qu’ils proposent." Dans les bienfaits de cette approche "douce", M-Pearl place la valorisation du savoir-faire et savoir-être des candidats et un accroissement de leurs chances de trouver l'emploi qui leur corresponde le mieux.

On pourrait ajouter que l'anonymat des candidatures permet aussi aux candidats encore en poste et qui souhaitent changer d'emploi comme aux recruteurs qui chassent les talents d'éviter bien des complications

Cinq business angels de SBA investissent

Ce concept, qui a pour première qualité d'investir l'intimité numérique en généralisant l’anonymat, a séduit les business angels de SBA (Sophia Business Angels). Après avoir pitché lors de la Startup Factory de mars dernier à Grasse, les fondateurs ont été invités à participer à l’International Venture Academy d’avril à Sophia Antipolis. La start-up a alors attiré l’attention de cinq business angels du réseau qui se sont unis pour financer sa croissance. Une première levée de fonds de plusieurs centaines de millieurs d'euros qui est également un beau signe de reconnaissance de la qualité du projet.