Sophia : Lumilog lance la production d'un nouveau substrat révolutionnaire

Posté jeu 10/04/2003 - 00:00
Par admin

Le substrat de nitrure de gallium (GaN) doit servir de matière de base à une nouvelle génération d'applications : laser bleu pour les "super DVD", diodes électroluminescentes pour un éclairage "propre", transistors de puissance pour les stations de base de téléphones mobiles, etc.

Lumilog, start-up installée à Sophia Antipolis, a annoncé qu'elle débutait la production de son "nouveau substrat de nitrure de gallium (GaN) semi isolant dopé Fer". Un produit sur lequel elle compte beaucoup en raison de son aspect très innovant. Le nouveau substrat vise plus spécialement les applications pour transistor à haute mobilité électronique. Il est parfaitement adapté en maille cristalline aux structures des dispositifs électroniques à base de GaN et se trouve proposé à un prix très compétitif.Créée en 2001 par Jean-Pierre Faurie avec Bernard Beaumont et Pierre Gibart, des chercheurs qui travaillaient au Centre de Recherche sur l’Hétéro-Epitaxie et ses Applications du CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) à Sophia Antipolis la société lance ainsi un produit émergent, sur un marché lui aussi émergent. Les substrats de GaN de haute qualité, tels que ceux que produit la start-up, permettent en effet de fabriquer des dispositifs optoélectroniques et électroniques à longue durée de vie, performants, efficaces et fiables. Matière première ultrasophistiquée de base, ces semi-conducteurs de nouvelle génération sont actuellement utilisés dans de nombreux composants.Rentrent dans ce champ d'application- les diodes laser UV (Ultra Violet) pour la nouvelle génération de DVDs (les DVD pourront ainsi multiplier par 20 ou 30 leur capacité de stockage),- les DELs (diodes électroluminescentes) à forte brillance pour l'éclairage des années qui viennent avec des lampes moins consommatrices d'énergie et à plus fort éclairage.- les transistors de puissance et hyperfréquences pour les stations de base de téléphones cellulaires- d’autres applications encore dans le domaine de la défense comme la biométrie pour la lutte contre le bioterrorisme.Installée dans la partie Vallauris de la technopole, Lumilog compte neuf collaborateurs. La société avait été distinguée lors de la récente journée nationale de l'innovation. Le représentant du ministre de la recherche avait visité ses locaux et salué une "Jeune Entreprise Innovante en France" qui avait su lier les trois critères d'excellence : innovation, compétitivité, qualité. Vendus aux divisions R&D de grands fabricants multinationaux et aux laboratoires universitaires, les substrats de Lumilog pourraient aussi bien être à la base des prochaines révolutions technologiques mondiales.

Ajouter un commentaire