Sophia : Median Technologies finalise le projet ONCOnet PACA

Posté jeu 10/07/2008 - 13:20
Par admin

Sophia : Median Technologies finalise le projet ONCOnet PACA

Une nouvelle adresse de choix pour Median Technologies, un éditeur de logiciel médical, spécialisé dans les applications cliniques : cette spin off de l'Inria, créée en 2002 à Sophia Antipolis s'est installée début juillet dans de nouveaux locaux. Elle se trouve désormais aux Deux Arcs, route des Crêtes, sur un plateau de 650 m2. Elle y a placé ses équipes de Recherche et développement ainsi que l'administration pour les opérations en Europe et Amérique du Nord. Median Technologies qui avait levé 10 M€ en mars 2006, tourne désormais en plein avec, dans la technopole un effectif de 40 personnes (60 au total en comptant les bureaux à l'étranger).

 

Ce déménagement à l'intérieur même de la technopole, lui permet ainsi d'assurer son expansion. En 2007 pour la première année de commercialisation de ses applications son chiffre d'affaires est monté à 1,2 M€ avec en prévision cette année 3 M€ et de 8 à 10 M€ pour 2009. Mais si son marché est mondial, Median Technologies n'en travaille pas moins avec sa région. Elle finalise ainsi un grand projet régional autour de la lutte contre le cancer : le projet ONCOnet PACA qui est calqué sur son expertise à la charnière entre le médical au plus haut niveau et l'informatique.

 

"Il s'agit d'une plateforme informatique destinée à harmoniser et standardiser la pratique médicale en imagerie liée au cancer sur la région PACA", explique Gérard Milhet, directeur général de Median. Le projet est monté en partenariat avec l'hôpital Antoine Lacassagne à Nice qui sera le site pilote, ainsi qu'avec des établissements avec lesquels nous travaillons sur Monaco et les Alpes-Maritimes (Hôpital Princesse Grace à Monaco, Arnault Tzanck, Hôpital de Grasse) et des établissements sur Marseille, Aubagne, etc."

 

"L'objectif est d'élever le niveau des pratiques médicales pour que tout le monde puisse fonctionner au plus haut de l'état de l'art. Chaque patient pourra ainsi recevoir le même suivi de traitement des maladies du cancer et bénéficier des plus hautes compétences de la région. De plus en plus les praticiens ne prennent d'ailleurs plus seuls une décision. A travers cette mise en réseau technique, les oncologues pourront beaucoup plus facilement prendre des décisions en commun pour un meilleur traitement des malades.Pour ce projet qui est en cours de montage, nous avons obtenu un fort soutien du Conseil général. Avec ONCOnet, qui devrait faire référence en Europe, la région PACA sera positionnée solidement sur le créneau de la lutte contre le cancer".

 

 

Ajouter un commentaire