Sophia : Michel Cosnard, nommé Pdg de l'INRIA

Posté mer 03/05/2006 - 00:00
Par admin

Spécialiste mondialement reconnu de l'algorithmique, le directeur de recherche de l'INRIA Sophia a été nommé président du conseil d'administration et directeur général de l'Institut national de recherche en informatique et automatique. Il succède à Gilles Khan, décédé le 9 février dernier.

Directeur de l'unité de recherche de l'INRIA Sophia, Michel Cosnard est nommé président du conseil d'administration de l'INRIA par décret du Président de la République signé le 2 mai 2006, paru au JO aujourd'hui mercredi 3 mai. Michel Cosnard assure également les fonctions de Directeur Général de l'Institut (en application des statuts de l'INRIA, le Président du conseil d'administration assure la direction générale). Il succède à Gilles Kahn, décédé le 9 février 2006.Très impliqué dans le transfert de technologie et les relations avec les entreprisesPour Michel Cosnard, il s'agit en fait d'un retour à la tête de ce prestigieux institut. Succédant alors à Bernard Larrouturou, nommé directeur général du CNRS, le nouveau Pdg avait déjà été nommé à ce poste début décembre 2003. C'est à sa demande, suite au décès subit de son fils, qu'il avait été déchargé en mai 2004 de son poste de Pdg de l'INRIA. Gilles Kahn avait alors pris la tête de l'Institut national. Scientifique remarquable, il avait lui aussi longtemps travaillé à l'INRIA Sophia, tout comme par ailleurs Bernard Larrouturou. Durant son premier mandat, Michel Cosnard avait continué à diriger parallèlement l'unité de recherche sophipolitaine. Il est peu probable que, compte tenu de la charge de travail, il en soit également ainsi cette fois. Un nouveau directeur devrait être prochainement nommé à Sophia Antipolis par le nouveau président en accord avec le conseil d'administration de l'institut.Egalement professeur à l’Ecole Polytechnique Universitaire de l’UNSA (Université de Nice - Sophia Antipolis), Membre du Conseil d’Administration du Pôle de Compétitivité "Solutions Communicantes Sécurisées" de la PACA, Michel Cosnard s'est particulièrement impliqué dans le transfert de technologie et les relations entre l'Inria et le monde des entreprises. Dans un message adressé aux personnels de l'INRIA, le nouveau PDG déclare que, comme ses prédécesseurs, il a la ""conviction que l'INRIA doit être la force d'entraînement de la recherche française dans les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication, plus particulièrement dans les domaines liés au logiciel, et le pivot du transfert de technologie vers l'industrie".Il note également que l'INRIA "traverse une période marquée par de fortes évolutions : l'expansion de nos thématiques de recherche, la multiplicité de nos partenaires publics ou privés, la croissance de nos moyens, la modification de notre organisation et la mise en place de nouveaux outils de gestion, de longues périodes avec une gouvernance affaiblie". Et d'ajouter qu'il ne faut pas " nous cacher le grand besoin de consolidation de la gouvernance et du support à la recherche".Un spécialiste mondialement reconnu de l'algorithmiqueEn tant que scientifique, Michel Cosnard est un spécialiste mondialement reconnu de l’algorithmique, en particulier dans le domaine de la conception et l’analyse d’algorithmes parallèles et du calcul sur les grilles. Il a également travaillé sur la complexité des réseaux d'automates et de neurones. Il est l'auteur d'une centaine de publications dans les meilleures revues internationales du domaine. Il est éditeur en chef de la revue Parallel Processing Letters, membre du comité d’édition de Parallel Computing et vient de terminer son mandat d’éditeur de IEEE Transactions on Parallel and Distributed Systems. Il a rédigé 2 livres et encadré 27 thèses et est lauréat des prix suivants : Prix Alfred Verdaguer de l'Académie des Sciences (1994), Silver Core de l'IFIP (1995) et Charles Babbage Award de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers Computer Society (2003).La biographie de Michel Cosnard retient qu'il est né en 1952, obtient le diplôme d’ingénieur en Informatique et Mathématiques Appliquées de l'ENSIMAG, puis un Master's degree in Applied Mathematics à Cornell University (USA) et enfin son Doctorat d'Etat en Informatique à l'Université de Grenoble. Entré au CNRS comme chercheur en 1979, il est nommé, en 1987, professeur d'informatique à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon où il crée le Laboratoire d'Informatique du Parallélisme (LIP) qu'il dirige jusqu'en août 1997. De septembre 1997 à décembre 2000, il est directeur de l'unité de recherche INRIA Lorraine et du LORIA (Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications).C'est en juin 2001, qu'il est nommé directeur de l'Unité de recherche INRIA Sophia Antipolis et Professeur à l'Ecole Polytechnique de Université de Nice - Sophia Antipolis. De 2001 à 2003, il est Directeur de l'Action Concertée Incitative "Globalisation des Ressources Informatiques et des Données (GRID)" du Ministère de la Recherche. De 2003 à 2004, il est Directeur du GEIE ERCIM. De 2004 à 2006, il préside le Pôle d'Enseignement et de Recherche de Sophia Antipolis - Nice (PERSAN) et il participe activement à la création du pôle de compétitivité mondial "Solutions Communicantes Sécurisées".

Ajouter un commentaire