Sophia : Nexess lève 1 million d'euros pour une nouvelle étape

Posté mar 11/05/2010 - 08:45
Par admin

Sophia : Nexess lève 1 million d'euros pour une nouvelle étape

Nexess, basée à Sophia Antipolis côté Mougins, fait partie de cette nouvelle génération d'entreprises sophipolitaines qui ne se montrent guère sur le devant de la scène, font peu parler d'elles, mais n'en avancent pas moins à grands pas. Sortie en 2006 du Challenge innovation EDF, Nexess développe et commercialise des solutions de gestion de la sécurité des installations industrielles aux contraintes environnementales sévères. Fondée par Frédéric Galtier, la société a réussi son démarrage dans le secteur nucléaire, son métier historique puis a décliné ses produits pour les secteurs chimiques et pétrochimiques.

Pour que les contraintes de sécurité ne soient plus un frein à la productivité

En avril, elle a abordé une nouvelle étape : elle a finalisé un tour de table de près d’un million d’euros. L’opération financière a été menée par CEA Investissement et Primaveris. Ces fonds, elle compte les utiliser pour accélérer son développement commercial sur ce second secteur d’activité (chimie et pétrochimie) qui correspond notamment aux industries classées Seveso.

"Nous avons la vision d’un monde industriel dans lequel les contraintes de sécurité ne sont plus un frein à la productivité des installations", estime Frédéric Galtier, président de Nexess. "Nous nous réjouissons de l’entrée à notre capital d’un investisseur financier comme CEA Investissement qui partage pleinement cette vision. Nous allons poursuivre la collaboration historique entretenue avec le CEA, qui nous permet de concevoir, tester et qualifier nos solutions, spécifiquement durcies pour répondre aux contraintes environnementales sévères des industries nucléaires et Seveso."

"Nous avons été impressionnés par l’expertise de Nexess et la qualité de ses solutions pour la sécurité des installations industrielles", commente de son côté Frédéric Martin, responsable d’investissements chez CEA Investissement. "Le travail effectué dans le cadre de la collaboration avec le CEA a permis à la société d’étendre le champ d’application de ses produits dans les environnements les plus sévères."

Un effectif qui devrait passer de 16 à 30 personnes cette année

Basée sur une technologie RFID spécifique et durcie, la gamme de Tags RFID développée par Nexess a été en effet qualifiée et certifiée pour fonctionner dans des environnements radioactifs tels que les installations nucléaires et explosifs comme les installations Seveso. La société sophipolitaine propose ainsi une solution automatisée de surveillance temps réel des flux de personnes et d‘objets, ainsi que des processus, pour les entreprises aux contraintes environnementales sévères (nucléaire, Seveso…). Ses produits permettent d’augmenter la productivité de ces installations tout en assurant la conformité des opérations surveillées aux procédures de sécurité.

D'où tout l'intérêt de cet élargissement à de nouveaux secteurs. Créée en août 2007, Nexess est entrée dans l'incubateur TELECOM Paristech de Sophia Antipolis et a démarré son activité en déployant ses offres innovantes sur le secteur du nucléaire civil français : les projets nouveaux, les installations en fonctionnement et les installations en démantèlement. Dès 2009, elle accélère son développement commercial en attaquant le secteur des industries classées Seveso (chimie, pétrochimie…) qu’elle poursuit en 2010.

Labellisée Jeune Entreprise Innovante, l'entreprise consacre 50 % de son chiffre d'affaires (1,2 millions d’euros de CA en 2009) à la Recherche et Développement. Elle porte notamment le projet NexSafe (solution de contrôle d’accès et de protection du personnel intelligente dédiée aux environnements industriels sévères) labelisé par les pôles Capenergies et Solutions Communicantes Sécurisées. Ses équipes (16 personnes actuellement) sont composées d’ingénieurs qualifiés en électronique et télécoms et d’ingénieurs experts en sécurité et sûreté industrielle.

Face aux perspectives de déploiement commercial en France mais aussi à l’International (Nexess a ouvert ce mois-ci une antenne commerciale en Allemagne à Francfort), il est prévu un quasi doublement des effectifs fin 2010. Nexess passerait ainsi à 30 personnes. L'amorce d'une success story technopolitaine ?

+d'infos

www.nexess.fr

 

 

Ajouter un commentaire