Sophia : premiers pas pour la pépinière d’entreprises

Posté mar 18/09/2012 - 16:47
Par admin

Le Business Pôle de Sophia Antipolis est devenu véritablement opérationnel lundi avec l’installation officielle des deux incubateurs et de la pépinière d’entreprises qui y sont implantés. Rencontre avec Jean Leonetti qui évoque l’importance de cet équipement qui était le chaînon manquant de la chaîne de l’innovation sur Sophia. Le Président de la CASA nous parle également du nouveau souffle que l’on ressent actuellement sur la technopole azuréenne qui vient d’inaugurer son campus Sophi@Tech, fait évoluer sa gouvernance, améliore son offre de transport et organise son développement à l’horizon 2020.

Sophia : premiers pas pour la pépinière d’entreprises

Le Businesse Pôle de Sophia où sont implantés deux incubateurs et le pépinière d'entreprises de la CASA

Avec l’installation officielle des deux incubateurs (PACA-Est et Telecom ParisTech), ainsi que des premières start-up qui seront implantées au sein de la pépinière d’entreprises gérée par la CASA, le Business Pôle de Sophia Antipolis est véritablement devenu opérationnel lundi matin. Un équipement qui était jusqu’à présent le chaînon manquant de la chaîne de l’innovation sur le territoire de la technopole où les nombreuses jeunes pousses manquaient souvent de soutien et d’accompagnement lors de leur création et de leurs premières années d’existence. Sur 3 800 m2, une soixantaine de start-up bénéficieront désormais d’un environnement propice à leur développement et à la création de richesses sur Sophia Antipolis. La CASA croit d’ailleurs tellement à ce projet qu’elle vient de décider, avec ses partenaires (Le SYMISA, le Conseil Général et la CCI) de faire l’acquisition des locaux et de déjà travailler à son extension sur une surface équivalente à l’existante.

Un nouveau souffle sur Sophia

Cette volonté témoigne du nouveau souffle que l’on ressent actuellement sur Sophia Antipolis qui traverse la crise sans trop souffrir et en continuant à créer des emplois. Des emplois essentiellement créés aujourd’hui par de jeunes entreprises innovantes, mais qui devraient également être bientôt relayées par de grands groupes. Plusieurs projets d’implantation sont en effet sur le point d’aboutir dans une technopole qui vient d’inaugurer son campus Sophi@Tech, fait évoluer sa gouvernance, améliore son offre de transport avec la mise en œuvre en 2016 du Bus-Tram et organise son développement à l’horizon 2020 autour d’un projet ambitieux, celui de « La Cote 121 » imaginé par le cabinet Reichen et Robert. Des orientations qui semblent annoncer un avenir radieux pour la technopole azuréenne.  

Ajouter un commentaire