Sophia : un paiement d'étape de 5 M€ pour NicOx

Posté lun 16/07/2007 - 11:10
Par admin

Sophia : un paiement d'étape de 5 M€ pour NicOx

Le laboratoire américain Merck & Co., vient de verser un paiement d’étape de 5 M€ à NicOx, suite à l’entrée en phase de développement clinique d’un candidat médicament : c'est ce qu'a annoncé ce matin la biotech sophiopolitaine. Une série d’études cliniques planifiées a ainsi été initiée sur le premier candidat médicament sélectionné dans le cadre de l’accord majeur de collaboration liant les deux sociétés. Cet accord porte sur le développement de nouveaux agents antihypertenseurs donneurs d’oxyde nitrique utilisant la technologie brevetée de NicOx. L’initiation de cette étude clinique fait suite à la revue, par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis, d’un dossier d’Investigational New Drug (IND) exploratoire pour ce candidat médicament.

 

De nouveaux médicaments pour l'hypertension

 

"Nous pensons que ce candidat, du fait de ses propriétés de libération d’oxyde nitrique, possède un potentiel considérable en tant qu’agent antihypertenseur amélioré", a déclaré le Dr. Jacques Djian, "Cardiometabolic Area Leader" au sein de NicOx. "Des éléments suggèrent que l’oxyde nitrique endothélial joue un rôle important dans la régulation de la tension artérielle. Nous pensons que ce candidat médicament pourrait satisfaire les besoins médicaux réels qui existent sur le marché de l’hypertension où plus de 40% des patients traités n’atteignent pas leurs objectifs de tension artérielle malgré l’utilisation des thérapies existantes."

 

La première étude du programme clinique est un essai de phase 1 dans lequel des doses croissantes du candidat sont administrées à des volontaires sains. Le premier objectif de cette étude clinique est d’évaluer la sécurité, la tolérabilité et l’activité pharmacocinétique de doses orales uniques afin de sélectionner la dose et la fréquence d’administration qui seront utilisées dans des essais cliniques ultérieurs. Merck a la responsabilité du financement et du développement futur de ce composé.

 

10 M€ au titre de la seule année 2007

 

En incluant le paiement d’étape de €5 millions annoncé aujourd’hui, NicOx aura reçu de la part de Merck, dans le cadre de leur accord de collaboration, €19,2 millions desquels €10 millions auront été reçus depuis le début de l’année 2007. NicOx pourrait encore recevoir €269 millions supplémentaires au titre de paiements d’étapes et Merck versera à NicOx des royalties d’un montant conforme aux pratiques standard de l’industrie sur les ventes des produits résultant de l’accord, signale NicOx dans un communiqué. De plus, NicOx dispose d’une option de co-promotion des produits résultant de l’accord, moyennant une rémunération fonction du nombre de visites rendues à des médecins spécialistes aux Etats-Unis et dans certains des principaux pays européens.

 

Michele Garufi, Pdg : transformer NicOx en une société pharmaceutique intégrée

 

"NicOx et Merck ont réussi à mener leur premier composé en phase de développement clinique seize mois seulement après la signature de l’accord majeur de collaboration", a commenté de son côté Michele Garufi, PDG de NicOx. "Nous sommes confiants que tant le candidat médicament sélectionné dans le cadre de cet accord avec Merck sous lequel nous disposons d’une option de co-promotion auprès des médecins spécialistes dans des marchés sélectionnés, que notre composé tête de série, le naproxcinod, fourniront une base solide et attractive pour transformer NicOx en une société pharmaceutique intégrée."

 

Ajouter un commentaire