Sophia : une levée de 2,5 M€ pour AI-verse et ses solutions Deep Learning

Spécialisée dans les solutions permettant de généraliser l’usage du Deep Learning au marché de la vision par ordinateur, AI-Verse, startup créée en 2020 et incubée par Inria, vient de réaliser un tour de table de 2,5 M€. Une nouvelle aventure aussi pour son Pdg fondateur, Benoit Morisset qui avait lancé Pixmap en 2015 à Sophia, startup revendue à Apple en 2017.

AI-verse illustration

Une belle levée de fonds autour des technologies d'intelligence artificielle pour lesquelles Sophia Antipolis s'est clairement engagé : la jeune société (elle a été créée l'an dernier) AI Verse a annoncé avoir réalisé un tour de table de 2,5 M€ mené par Innovacom, pionnier du capital-innovation en France, via son fonds Technocom3 et Bpifrance, via son fonds Digital Venture. AI Verse, très liée à Inria Sophia, et installée à proximité de ce centre de recherche, est spécialisée dans les solutions permettant de généraliser l'usage du Deep Learning au marché de la computer vision.

Généraliser l'accès aux techniques de Deep Learning

Son atout-maître ? La start-up développe une solution logicielle permettant la génération automatique de datasets synthétiques pour des applications de vision artificielle. Ces datasets sont labélisés et optimisés pour l'entrainement des réseaux de Deep Learning. La solution permet à tout ingénieur en Machine Learning d'obtenir un dataset de plusieurs centaines de milliers d'images en seulement quelques heures au lieu des semaines voire des mois de main d'oeuvre requis par les méthodes actuelles. Précieux.

Grâce à sa solution de rupture, rapide, peu coûteuse et déployée sur le cloud, la jeune pousse entend généraliser l’accès aux données et donc aux techniques de Deep Learning. AI Verse s’adresse ainsi à toute organisation, petite, moyenne ou grande, industrielle ou académique, ayant besoin d’images labellisées pour développer leurs applications basées Deep Learning, que ce soit dans les domaines de la robotique, de la réalité virtuelle et augmentée, de la domotique, ou encore celui des smart cities et des assistants intelligents.

Benoît Morisset et Arnaud Lamorlette, deux fondateurs très expérimentés

Incubée à l’INRIA (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique), AI Verse reste, à l’issue de ce tour de table, largement détenue par ses salariés et par ses fondateurs, deux experts internationaux en IA, Vision Artificielle et Computer Graphics. Car si la société est jeune, ses fondateurs sont eux déjà très expérimentés et s'étaient déjà lancés dans la création d'entreprises innovantes. Benoit Morisset, Pdg, était précédemment CEO et co-fondateur de Pixmap, startup issue du CNRS, spécialisée en cartographie 3D temps-réel pour des applications de Robotique et de Réalité Virtuelle et Augmentée. Créée en février 2015 à Sophia Antipolis, Pixmap a été acquise par Apple en février 2017. Une référence.

Le second fondateur, Arnauld Lamorlette, CTO d’AI Verse, dispose de 35 ans d’expérience internationale dans l’industrie du Computer Graphics. Il a notamment co-créé et dirigé le studio The Bakery. Au sein de Dreamworks Animation, il fut l’un des contributeurs clé de la technologie de pointe "Global Illumination" utilisée dans Shrek 2, travail pour lequel il a reçu un prix d’excellence technique de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences en 2011.

L'équipe d'AI-verse est d'autre part épaulée par un Conseiller Scientifique, lui aussi au plus haut niveau : Pierre Alliez. Directeur de recherche responsable de l’équipe Titan et Directeur Scientifique d'INRIA Sophia Antipolis c'est un pionnier du traitement numérique de la géométrie. Ses recherches actuelles ne portent plus sur de simples formes mais sur des scènes entières. Un vrai challenge.

Une nouvelle étape dans le développement d'AI-verse

Le soutien d’Innovacom et de Bpifrance conforte aussi AI-verse dans ses ambitions et lui permet d'engager une nouvelle étape dans son développement. "Ce soutien nous permet de confirmer tout le potentiel que représente AI Verse dans l’univers du Deep Learning", souligne Benoit Morisset, fondateur et CEO.

Directeur de participations au sein du pôle Digital Venture de Bpifrance, Bruno Villeneuve explique pourquoi avoir investi. "L’acquisition de données et sa labellisation constituent aujourd’hui les principaux freins aux développements d’applications de vision artificielle. La solution d’AI Verse révolutionne le secteur en démocratisant l’accès aux données. Sa solution SaaS permet la création de datasets synthétiques parfaitement adaptés à l’entrainement de modèles deep learning".

Ajouter un commentaire