Sophia va relancer en 2006 ses Zones d'aménagement concerté

Posté mer 28/12/2005 - 00:00
Par admin

Le Comité Exécutif de la technopole a décidé la relance des Zones d'aménagement concerté sur les Clausonnes et sur le Font de l'Orme. Autres décisions prises : réalisation d'un "Faculté Club" près du Campus STIC, expérimentation de déplacements du futur sur Antibes, etc.

Relance du programme des zones d’aménagement concerté, conception et la réalisation d’un "Faculté Club", campus STIC, expérimentation de déplacements du futur à Antibes, ouverture d'une d’une filière de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon à Sophia à la rentrée 2006 : ce sont là les principales questions qui ont été étudiées lors de la dernière réunion du Comité Exécutif de Sophia Antipolis. Une réunion qui s'est tenue à la mi-décembre et qui s'est faite autour du Préfet des Alpes-Maritimes, Pierre Breuil en présence de Pierre Laffitte, Président de la Fondation Sophia Antipolis et Président du Pôle de compétitivité "Solutions Communicantes Sécurisées" (SCS), Michel Cosnard, Directeur Général de l’Inria Sophia, Fernand Blanchi, Président de la SAEM SACA, du Dr Richard Galy, Maire de Mougins ainsi que de fonctionnaires de l’administration régional de l’État.Un centre de vie étudiants envisagé place Sophie LaffitteAu rythme actuel de la consommation immobilière, la technopole ne disposera plus, à l’échéance de deux ans, de superficies permettant d’accueillir de nouveaux laboratoires et entreprises. Il convient donc de réanimer certains projets d’aménagement aujourd’hui en sommeil.Le premier des projets à mettre en œuvre, concerne le secteur des Clausonnes, situé sur la commune de Valbonne, pour lequel cette dernière devrait être Maître d’Ouvrage. Un calendrier a ainsi été précisé :- Début 2006, afin de cerner plus précisément les modalités et les enjeux, une réunion avec la municipalité de Valbonne sera organisée.- Début 2006 également et en accord avec le maire de Mougins, mise au point du projet de ZAC du Font de l’Orme.- Dans le même temps, le SYMISA étudiera la réhabilitation de la place Sophie Laffitte, qui comprendra un centre de vie étudiants.L’ensemble des collectivités représentées ont insisté pour que les nouveaux aménagements soient accompagnés d’un habitat approprié et d’un nouveau système de transport afin d’éviter que des nuisances soient apportées aux habitants et aux actifs.Un "Faculté Club" à côté du Campus STICTous les membres du comité sont tombés d’accord pour mettre à l’étude à proximité du campus STIC, d'un équipement dit "Faculté Club" destiné aux chercheurs de passage, aux étudiants de 3ème cycle, aux professeurs et intervenants, leur offrant, entre autres, hébergement et services hôteliers.L'avant-projet du Campus STIC remis le 3 janvierUn point a été fait également sur ce campus des sciences et des techniques de l’information et des télécommunications dit "Campus STIC". Le maître d’ouvrage délégué du projet est le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Cet ouvrage de 35.000 m2 sur 15 hectares, accueillera 2600 étudiants et chercheurs. Le coût total du projet est de 56 M € (valeur 2003). L’architecte est Jean-Michel Wilmotte.L’avant projet détaillé sera remis le 3 janvier 2006, le permis de construire déposé en février 2006 et les travaux lancés en fin d’année s’échelonneront sur 3 ans. Ainsi, Polytech sera livré en Janvier 2008, les locaux d’Eurecom (filiale du polytechnicum de Lausanne et de Telecom Paris) et ceux du Groupe des Ecoles des Télécommunications (GET) pour la rentrée 2008, le centre sportif et la bibliothèque courant 2009, sauf imprévus.Face au constructeur a été mis en place un pool des utilisateurs qui rassemble notamment l’Université de Nice Sophia Antipolis, Eurécom et le GET. Il est présidé par le Pr François Focca, directeur de POLYTECH. Il préfigure le comité de gestion qui gèrera le site comme une copropriété.Pôle SCS : les premiers projetsAutre point : celui qui a été fait sur la gouvernance et les premiers projets du Pôle Mondial de Compétitivité Solutions Communicantes Sécurisées (SCS). Le siège de SCS est à Sophia, le Président est Pierre Laffitte et son Directeur opérationnel, Jean-Claude Nataf. Les premiers projets ont été remis au comité de pilotage régional le 15 décembre 2005. Jean-Claude Nataf en a présenté quelques uns, parmi lesquels des systèmes d’E santé, en liaison avec le CHU de Nice, basé sur les puces intelligentes et comprenant de nombreuses banques de biodonnées dont des tumorothèques ainsi que des moyens d’optimiser le flux des malades afin d’améliorer le fonctionnement, l’efficacité et le confort des services hospitaliers.A cette occasion, Michel Cosnard, directeur de l'Inria Sophia a apporté quelques conseils pour la réussite du pôle. Pour lui, trois impératifs s’imposent :- une accélération des projets en préparation- une focalisation afin de ne pas se disperser et respecter la vocation assignée au pôle- une grande vigilance pour ne pas transformer cette démarche en une banale aide financière à l’industrie et promouvoir le rôle des PME qui ne doivent pas être considérées comme de simples sous traitants.Déplacements urbains du futur : vers une expérimentation à AntibesLa société VU Log, qui vient de recevoir le prestigieux prix Galileo, va créer un système prototype de véhicules propres urbains en libre accès pour ses abonnés dans le centre d’Antibes.Rentrée 2006 : ouverture à Sophia d’une filière de l’Ecole Normale Supérieure de LyonGrâce aux relations personnelles de Michel Cosnard et à l’appui décisif du Conseil Général des Alpes-Maritimes, l’ENS de Lyon ouvrira une filière en mathématiques, informatique et sciences de la Communication dés la rentrée 2006 à Sophia a- t-il été annoncé à l'issue de la réunion.

Ajouter un commentaire