Sophia version "Twin Peaks" en 12 épisodes d'une web série

Posté ven 16/03/2012 - 10:26
Par admin

Deux semaines de tournage dans les grands lieux de la technopole pour une web série entre communication institutionnelle et fiction. Menée par VSP, DK-Motion et Where in Sophia, l'opération joue le buzz et les réseaux sociaux pour diffuser en douze épisodes de 3 mn chacun, une image de Sophia à travers une histoire mystérieuse dans la lignée des séries à succès américaine comme Lost ou Twin Peaks.

Sophia version "Twin Peaks" en 12 épisodes d'une web série

Une partie de l'équipe de tournage sur le "plateau" de Polytech'Nice.

C'est un nouveau format audiovisuel, entre communication institutionnelle et fiction, qui a été mis en œuvre tout au long de deux semaines de tournage sur le secteur de Sophia Antipolis. Il s'agit d'une Web séries, tournée dans différents lieux (entreprises, écoles, laboratoires) de la technopole et qui, en 12 épisodes de 3 minutes diffusés sur Internet, vise à présenter Sophia comme territoire d'excellence. Cela tout en distrayant.

Créer le buz sur Internet

L'opération, qui joue le ressort du "buzz" sur Internet et les réseaux sociaux, a été lancée par trois sociétés azuréennes (VSP, DK-motion et DEV-HELP, éditeur du site Where in Sophia) en co-production avec les grands acteurs de la technopole. DK-Motion, avec VSP de Philippe Aiguy a d'ailleurs déjà réalisé pour l'aéroport Nice Côte d'Azur une Web série en cours de diffusion. "On remplace ainsi le traditionnel film de présentation à vocation de communication territoriale par un support de communication et de présentation riche et dynamique intégré directement dans un programme de fiction à visibilité plus large", explique Benoît Lamouche qui pilote DK-Motion avec Mathieu Caillère. "La communication se modernise, les séries de fiction se développent sur le web, et créent le "buzz" en fonction de la tendance du moment et des effets de mode."

Une histoire mystérieuse de l'aéroport à Sophia

L'histoire qui court sur 12 épisodes ? C'est celle d'un homme mystérieux se réveillant amnésique à l'aéroport de Nice. Il possède seulement sur lui une photo le représentant à côté d'une jeune femme dans un ensemble de centre d'affaires. Au dos de ce document, une adresse et un numéro "CL21". CL 21 (tel sera son nom dans la série). Le personnage se met donc très rapidement sur la piste donnée par cette mystérieuse photo. Un taxi l'amène à Sophia Antipolis, reconnaissant l'endroit. Le chauffeur semble le connaître et le met en garde contre un homme Mr Bjorn…  Une clé marquée "bureau 201", un smartphone qui lui sont remis, une voiture sombre avec un homme en noir qui l'observe....Mystère.

"L'idée est de créer ici une série à suspens, dans la lignée des séries à succès américaine comme Lost ou encore Twin Peaks", explique Benoît Lamouche. Pour le tournage qui s'est fait à SKEMA, à Polytech'Nice, ainsi que dans plusieurs entreprises et lieux institutionnels, une quarantaine de personnes (acteurs, caméramen, etc.) ont été mobilisées. Une véritable équipe de cinéma réunie sur le grand plateau de la technopole avec la bénédiction de la Commission du Film de la Côte d'Azur.

Le tournage est désormais terminé. Place au montage des séquences avec en point de mire une présentation au Sophia Country Club des six premiers épisodes, projection prévue avant le Festival du Film de Cannes. L'occasion d'avoir un premier aperçu avant la diffusion sur le web et de voir si fiction et communication font bon ménage.

Ajouter un commentaire