Startup : un coup de pouce pour HucLink, en finale ce soir de la BFM Académie !

Startup sophipolitaine pilotée par Nathalie Daoud, HucLink dispute ce soir, lundi 12 octobre de 19 à 20 heures, la finale de la 15ème BFM Académie. La jeune pousse, qui casse les codes du recrutement avec ses bornes interactives disposées dans des lieux de passage a besoin du vote du public. Le vôtre.

HucLink  Natalie Daoud

Actualisation 13-10-2020 à 11h : HucLink a terminé 3ème hier soir. Est-ce qu'une start-up azuréenne remportera ce soir la finale de la 15ème BFM Académie ? C'est tout à fait possible puisque HucLink, pilotée par Nathalie Daoud fait partie des quatre finalistes en lice pour la finale de 19 à 20 heures. Lancée par les fondateurs de Well Job à Sophia Antipolis, HucLink (bornes interactives de recrutement dans des lieux publics) sera confrontée à Meditect (détection de faux médicaments pour les pays en voie de développement), Sybel (streaming de séries audio) et Meet my mama (talents culinaires des femmes venant du monde entier).

L'aventure a commencé au Village by CA

Image
Borne Interactive HucLink

Pour Huckink, l'aventure avait commencé lors des sélections régionales qui avaient eu lieu au Village by CA. La start-up avait été retenue en même temps que d'autres candidats comme himydata (plateforme d'intégration de données Cloud) avec David Bessoudo, fondateur et CEO de la startup accélérée au Village sophipolitain ou ExactCure (jumeau numérique) avec Fabien Astic. Sélectionné avec HucLink pour les demi-finales du 12 septembre ExacCure n'avait pas passé ce cap. Lors des différentes sessions télévisées, HucLink (le choix de la jurée Virginie Calmels) avait été retenu avec Meditect (Bordeaux) comme l'un des quatre finalistes.

Le projet d'HucLink est ambitieux: rapprocher de l’emploi tous ceux qui n’essaient même plus d’envoyer un CV. Cela à partir d'un système de borne interactive qui permet de postuler sans CV, en deux minutes chrono. Il s'agit ainsi, en vrac, de casser les codes du recrutement, de faciliter l'accès au marché cassé, d'apporter des solutions au recrutement en local, de lever le freins aux candidatures, d'évacuer les traditionnels CV et lettres de motivation.

A rebours d'une numérisation excessive du recrutement

HucLink s'inscrit ainsi à rebours d'une numérisation excessive du recrutement et installe la recherche d'emploi dans les trajets quotidiens avec des bornes placées dans les gares SNCF, les centres commerciaux, les bureaux de poste…Elles sont accessibles en libre-service et proposent ainsi une nouvelle rencontre entre l'offre et la demande d'emploi. Pour les entreprises qui recrutent, HucLink propose trois niveaux de services : la diffusion d'annonces sur ses propres bornes (à partir 129€ une annonce, une borne, un mois); la location de borne; la solution SAAS (software as a service).

La startup compte disposer d'une centaine de bornes sur le territoire d'ici la fin de l'année. Elle prévoit un chiffre d'affaires de l'ordre de 250 K€ en 2020 et de 1 M€ en 2021, chiffre réalisé à 30% pour la location de bornes et 70% pour la vente de contenus et annonces. Un succès ce soir en finale lui apporterait 150.000 € de budget publicitaire sur BFM, lui donnerait de la visibilité et permettrait d'accélérer la cadence.

Comment voter

Un coup de pouce de la Côte d'Azur lui serait aussi bienvenu ce soir lors des votes du public entre 19 et 20 heures. Il suffit de se connecter sur bfmtv.com  Merci pour eux !

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire