STMicroelectronics envisage trois semaines de fermeture à Rousset

Posté lun 09/02/2009 - 09:15
Par admin

STMicroelectronics va renforcer ses mesures de chômage partiel sur ses sites de Rousset dans les Bouches-du-Rhône et de Crolles dans l'Isère. A Rousset, déjà frappé par les difficultés d'Atmel qui étudie la mise en vente de son usine (1.300 personnes), ST envisage selon le syndicat CGT trois semaines de fermeture (une semaine fin mars et deux autres consécutives sur fin avril). Seules les activités de Recherche et Développement resteraient en pleine activité. Le site de ST à Rousset (2.800 personnes) est déjà touché par des mesures de chômage partiel qui courent du 23 janvier au 20 février. Mais il s'agit là de rotations, sans fermeture.

 

Fin janvier d'autre part, STMicroelectronics avait annoncé la suppression de 4.500 postes dans le monde, soit 10% de ses effectifs pour faire face au repli brutal de l'économie. En France, où le fabricant franco-italien de semi-conducteurs emploie 10.000 personne, il a été précisé qu'il n'était pas envisagé de suppression de postes mais seulement des "départs volontaires". En revanche signale la CGT quelque mille postes d'intérim ou de CDD seraient menacés.

 

Ajouter un commentaire