Subvention régionale 2012 au CRT Côte d'Azur : le compte n'y est pas!

Posté ven 12/10/2012 - 06:45
Par admin

"Il semble que les engagements pris par le représentant du Conseil régional sur le maintien de la subvention 2012 à hauteur de 900.000 euros au dernier Conseil d’administration du CRT Côte d’Azur, ne seront pas tenus", alerte Alain Gumiel, le président, qui n'en démord pas : il manque toujours 150.000 euros au budget 2012.

Le compte n'y est toujours pas! Il manque toujours 150.000 euros au budget 2012 du CRT Côte d'Azur. Alain Gumiel, son président, n'en démord pas. "Il semble que les engagements pris par le représentant du Conseil régional sur le maintien de la subvention 2012 à hauteur de 900.000 €  au dernier Conseil d’administration du CRT Côte d’Azur, ne seront pas tenus", alerte-t-il dans un communiqué.

"Le complément à la subvention déjà allouée (450 000€), semble se limiter à 300.000€. Ce manque de 150.000€, confirmé par la délibération prise en commission permanente du Conseil Régional le 27 septembre dernier, met le CRT Côte d’Azur que je préside, en grande difficulté financière, rendant de ce fait sa gestion très délicate" ajoute-t-il. "Je tiens, à cet égard, à faire remarquer que la Région nous fait part toujours plus tardivement du montant de sa subvention annuelle, risquant ainsi de nuire à une administration saine de notre association."

Ce n'est pas la première alerte "subvention région" que le CRT Côte d'Azur connaît cette année. En mai dernier, les élus et professionnels du tourisme azuréens étaient montés au créneau pour défendre le Comité Régional du Tourisme Côte d'Azur menacé par une baisse drastique de la subvention de la Région et par les dispositions du futur schéma de développement touristique régional qui se dirigeaient vers une fusion du CRT Côte d'Azur avec le CRT Paca. Cette dernière option n'est plus pour l'instant à l'ordre du jour, mais reste la question du budget.

Arguant du fait que la création de la Métropole Nice Côte d'Azur changeait la donne (NCA avait désormais la compétence économique et demandait elle aussi des subventions pour la promotion de son tourisme), le Conseil régional n'avait versé qu'un premier acompte de 450.000€ sur la subvention annuelle promise à hauteur de 900.000€. Le complément devait suivre. Finalement la somme allouée en complément n'a été que de 300.000€ (ce qui fait un total de 750.000€) avec cependant la promesse de compenser par des paiements sur dossier (des subventions pour des opérations de promotion ciblées). Les dossiers ont bien été apportés à la région, assure Alain Gumiel. Mais rien n'est venu.

"J'ai été patient, mais les 150.000 euros sur dossiers qui avaient été promis n'ont toujours pas été accordés et nous ne nous retrouvons pas dans nos comptes", poursuit Alain Gumiel. "De plus, comment considérer comme acquis les nouveaux engagements du Conseil régional pour 2013, 2014 et 2015, alors même que ceux pour 2012, tenus oralement par l’exécutif du Conseil régional n’ont pas été respectés ?. Il nous est promis une dotation de 900.000€ pour les prochaines années, mais nous ne voulons pas signer 2013 si on ne boucle pas 2012."

Ajouter un commentaire