Symposium Hitachi-Eurécom & NICT : 2020, l'odyssée des communications

Posté jeu 30/11/2006 - 14:30
Par admin

Symposium Hitachi-Eurécom & NICT : 2020, l'odyssée des communications

Quel est le futur de nos communications ? Qu'est ce qui nous attend dans un domaine où les changements s'opèrent à vitesse fulgurante ? Difficile de jouer la boule de cristal. Mais l'Institut Eurécom à Sopha Antipolis s'est prêté à cet exercice périlleux. A l'occasion du 10ème anniversaire du symposium annuel que cette école d'ingénieurs en télécommunications organisait vendredi dernier avec ses partenaires Hitachi et NICT, un thème ambitieux était à l'affiche : 2020, l'odyssée des communications. Un thème qui relève évidemment du défi.

 

Ne pas enfermer l'avenir dans une technologie

 

Que retenir des débats? D'abord beaucoup de prudence. Pas de grande prédiction. Les leçons du passé sont tirées. Voilà dix ans, tout le monde prédisait la fin des voyages professionnels, laminés par les vidéoconférences. Grave erreur. La vidéoconférence ne s'est pas imposée et les files d'attente sont plus que jamais longues aux comptoirs d'aéroport soulignait d'entrée Ulrich Finger, directeur d'Eurécom. Au début des années 2000, l'UMTS était donné comme un nouvel Eldorado. Nouvelle erreur. Maître d'œuvre du Symposium, le professeur Christian Bonnet refuse aussi que l'avenir des télécoms se laisse enfermer dans une technologie. Les nouveaux systèmes, désormais, se conçoivent en laissant des portes ouvertes aux avancées de la recherche comme aux usages qu'en feront les utilisateurs.

 

La différence entre téléphone fixe et mobile de plus en plus ténue

 

Quelques tendances s'imposent cependant. D'abord, cette formidable convergence entre Internet haut débit, communications mobiles, accès sans fils, télévision va continuer de bouleverser le monde des télécommunications. Tous les flux vont être multimédias. Voix, TV, radios, texte : tout sera traité comme des échanges de données aussi bien sur les réseaux fixes que mobiles. Conséquence : la différence entre votre téléphone fixe et mobile sera de plus en plus ténue et l'on téléphonera en Voix sur IP à partir du mobile comme on le fait déjà aujourd'hui sur les lignes fixes.

 

Passer d'un standard de connexion à un autre d'une manière transparente

 

Autre tendance de fond : la coexistence pacifique des différents standards d'accès aux réseaux. Finie l'idée d'un standard universel qui écraserait les autres. Wifi, Wimax, UMTS et maintenant HSDPA, le très haut débit mobile lancé récemment à Nice, correspondent à des utilisations différentes. Il s'avèrent complémentaires. Tout l'art maintenant est de faire en sorte que l'usager puisse passer de l'un à l'autre d'une manière transparente. Sans s'en apercevoir. Vous êtes dans une zone urbaine. Parfait pour le Wifi ou le Wimax qui seront assis sur de puissants réseaux de fibre optique. Vous passez dans une zone rurale, peu couverte, l'UMTS ou le satellite s'imposera.

 

La connectivité intelligente

 

Désormais, c'est de connectivité intelligente qu'il est question. Celle qui choisit pour vous, en fonction de vos besoins, la meilleure connexion du moment sur le plan de la facilité d'usage, de la qualité de la communication et du tarif. Et puis pour 2020 il est possible d'imaginer des systèmes encore plus "sioux". Votre profil personnel pourra choisir aussi la communauté avec laquelle vous voulez communiquer suivant la situation dans laquelle vous vous trouvez. Certains diront que là, Hal 9000 n'est pas loin. Oui, Hal 9000, l'ordinateur fou de 2001 Odyssée de l'espace, le film culte de Kubrick.

 

Ajouter un commentaire