Télécom : CTIWEB pour tout savoir sur qui vous appelle

Posté jeu 28/01/2010 - 10:55
Par admin

Télécom : CTIWEB pour tout savoir sur qui vous appelle

Devinez qui vous appelle ? Le jeu n'est pas toujours facile. En décrochant à l'aveugle, le risque est d'être souvent dérangé pour rien et de perdre parfois beaucoup de temps. D'où l'idée de Marc Benoist d'apporter un nouveau service : savoir qui vous appelle avant de décrocher. Avec l'expérience de VoIP Telecom à Sophia Antipolis, une société qu'il a lancée en 2000 et qui est devenue aujourd'hui leader sur le marché des solutions de voix sur IP, Marc Benoist s'est relancé dans l'aventure de la création d'entreprise. Il a fondé une seconde entreprise, CTIWEB.

 

Une recherche sur le Web à partir du numéro de celui qui vous appelle

 

Incubée depuis mars 2009 par l'Incubateur TELECOM ParisTech EURECOM, au CICA de Sophia Antipolis, cette jeune pousse propose aux utilisateurs de téléphones fixes en voix sur IP de faire une recherche sur le Web et de rassembler à la volée le maximum de renseignements sur le numéro à partir duquel on vous vous appelle. De savoir s’il s’agit d’un particulier ou d’une ligne professionnelle, d’un client ou d’un fournisseur, de connaître l'adresse d'où provient l’appel (avec même l'affichage du plan) et d’avoir automatiquement à l’écran le site web de l’appelant.

 

"Dans un système classique, quand quelqu'un vous appelle, ne s'affichent sur votre téléphone que les résultats que l'on a déjà rentrés, c'est-à-dire le nom associé au numéro de celui qui vous appelle quand ces données figurent dans vos contacts", explique Marc Benoist. "Ce que nous avons mis au point, c'est un moteur de recherche spécifique qui va extraire des champs dans les annuaires, mixer les sources qui sont les mieux adaptées pour fournir des informations sur un numéro donné. Ainsi, avant même de décrocher, vous allez bénéficier d'une recherche faite sur le Net, autour du numéro à partir duquel on vous appelle. Vous seront présentés non seulement le nom et l'adresse, comme cela se retrouve dans les annuaires type "Pages Jaunes", mais également, ce qui a été publié sur le Web (actualités autour de la personne ou de la société, site web ou page web de la personne sur Facebook ou sur d'autres réseaux sociaux, etc.). "

 

Les collectivités en direct et le grand public via les opérateurs

 

Dans la version 1 actuelle sont intégrés les annuaires "Pages Jaunes", tous les 118, tandis qu'à partir de l'adresse peut être affichée une carte Mappy. Dans la version 2 qui sera livrée à la fin du premier trimestre 2010 on pourra également obtenir des actualités, le site Web concernant le numéro appelant. "Savoir qui vous appelle peut vous faire gagner beaucoup de temps, note Marc Benoist. Un premier test grandeur nature va être effectué avec le concours de PACA Labs. Un dossier a été déposé avec un distributeur de VoIP à Aix-en-Provence pour mettre le système à la disposition des services de sécurité de la mairie de Cabriès, une commune de 8.000 habitants entre Aix et Marseille. Localiser tout de suite l'appelant permet d'intervenir beaucoup plus vite en cas d'urgence".

 

Marc Benoist cible deux catégories de clients : les collectivités avec un tarif de l'ordre de 30 euros par mois incluant 500 appels renseignés; le grand public, à travers les opérateurs télécoms qui pourront vendre le service à leurs abonnés. Un marché des télécoms que Marc Benoist connaît bien. De par sa formation initiale d'abord : il est sorti de Télécom Paris, promotion 82. Par son parcours professionnel ensuite. Il a commencé chez Alcatel, pour qui il est allé monter un réseau de télécommunication en Jordanie, puis en France chez SEITU (Société d'étude et d'information sur les transports urbains, ancêtre de Mappy ITI). Ce parcours s'est poursuivi à travers la création de start-ups. Dans ce domaine, Marc Benoist peut déjà être considéré comme un entrepreneur en série : PACOM (ingénierie et conseil en télécom) alors qu'il a trente ans, puis dix ans après VoIP, et aujourd'hui CTIWEB.

 

Ce que lui apporte l'incubateur

 

Une société tous les dix ans en quelque sorte pour Marc Benoist, 50 ans, qui a une autre passion : le sport. Triathlète, il trouve le temps et l'énergie pour s'entraîner régulièrement et participer à des compétitions internationales. En 2006, ainsi, il a été sacré à Haïwai, patron le plus endurant du monde. Il était arrivé en tête des Pdg de sa catégorie lors de l'IronMan d'Hawaï avec au programme 3,9 km à la nage, 180 km en vélo et un marathon de 42 km !

 

L'incubateur TELECOM ParisTech EURECOM ? "Il m'apporte plusieurs choses. D'abord la facilité pour monter des dossiers Oseo, Anvar, PACA Labs, etc. L'incubateur a un véritable savoir-faire en ce domaine. Il m'apporte ensuite des ressources technologiques. Je travaille avec le laboratoire de ParisTech pour le moteur de recherche sémantique. Je bénéficie aussi d'études sociologiques et de la connaissance du laboratoire des usages. C'est une aide précieuse pour la façon de mieux présenter l'outil, d'assurer une meilleure ergonomie homme-machine. Ensuite l'entourage start-up est toujours intéressant quand on redémarre une aventure."

 

Ajouter un commentaire