Tende : la thèse de l'erreur humaine

Posté mer 29/01/2003 - 00:00
Par admin

La thèse de l'erreur humaine est privilégiée pour l'accident ferroviaire de Tende, lundi, accident qui a fait deux morts, quatre blessés graves et une quarantaine de blessés légers. "Il semble qu'il y ait eu une erreur humaine" a notamment déclaré sur LCI hier matin Gilles de Robien, ministre des Transports. C'est ce qui pourrait expliquer que les deux trains se soient engagés en même temps dans le tunnel sur une ligne ferroviaire unique. La faute pourrait être imputable à un agent de la SNCF (l'autorail italien était déjà dans le tunnel quand le "Train des Merveilles" français a été autorisé à s'engager par un feu de signalisation). L'hypothèse d'un oubli du centre de contrôle de Breil-sur-Roya est d'autant plus plausible que le "Train des Merveilles" ne circule que le lundi. La totalité de l'enchaînement des faits qui ont conduit à l'accident reste cependant à expertiser selon la SNCF. Hier, mardi, le parquet de Nice a ouvert une information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires dans le cadre de ce dossier.

Ajouter un commentaire