Thales Alenia Space : le satellite panafricain prêt au lancement

Posté lun 05/11/2007 - 12:45
Par admin

Thales Alenia Space : le satellite panafricain prêt au lancement

Un nouveau "bébé" bientôt en orbite pour le constructeur cannois de satellites. Thales Alenia Space, dont le siège et l'un des principaux établissements sont à Cannes La Bocca, annonce avoir transféré le satellite de télécommunications Rascom-QAF1 sur le site de lancement de Kourou en Guyane française. Le satellite Rascom-QAF1, construit par le groupe dans le cadre d’un contrat clés en main avec la société RascomStar-QAF, fournira des services de télécommunications, de télévision directe et d’accès Internet pendant 15 ans.

 

Le satellite Rascom-QAF1 revêt une importance particulière pour les pays africains. Il permettra aux populations d’accéder aux services de communications à haut débit. Le système Rascom-QAF1 fournira à terme une gamme élargie de services à valeur ajoutée à l’ensemble des pays qui utiliseront le système :

• des services de télécommunications à grande échelle dans les zones rurales à faible coût par l’utilisation de technologies appropriées

• des liaisons interurbaines dans chaque pays africain membre ;

• des liaisons internationales directes entre tous les pays africains membres ;

• des services de télévision directe, d’accès Internet

• des services haut-débit à valeur ajoutée

 

Les zones rurales et périurbaines africaines se verront ainsi dotées d’une infrastructure clé permettant d’offrir à chacun, et à très faible coût, l’accès aux services de communication. Les solutions par satellite sont particulièrement adaptées pour répondre à ce type de besoins en assurant une large couverture géographique pour un coût de connexion parmi les plus faibles. Ce programme illustre la volonté commune des pays africains de réduire la fracture numérique et de faire des télécommunications un puissant levier de développement socioéconomique.

 

Basé sur une plate-forme Spacebus 4000B3, ce satellite est équipé de 12 répéteurs en bande KU et de 8 répéteurs en bande C. Il aura une masse au lancement d’environ 3 200 kg, une puissance électrique de 6,4 kW en fin de vie et sera positionné à 2,85° Est de longitude. La campagne de lancement de Rascom-QAF1 va ainsi démarrer pour un tir prévu en décembre prochain sur une fusée Ariane 5 GS.

 

Ajouter un commentaire