Ticket de bus à 1€ : la CANCA se désolidarise

Posté mar 18/12/2007 - 09:20
Par admin

Ticket de bus à 1€ : la CANCA se désolidarise

Une petite cacophonie, dans la belle harmonie qui semblait s'être dessinée autour du ticket à 1 euros pour les bus dès le 1er janvier : le Conseil Communautaire de la CANCA a en effet décidé de ne pas généraliser la tarification à 1 euro à ses trajets intérieurs "ligne d’azur" à compter du 1er janvier 2008. Une décision qui "inquiète" le Conseil général. Si la CANCA ne remet ainsi pas en cause le principe du titre intermodal à 1€ permettant notamment d’effectuer un trajet sur le réseau "ligne d’azur" et une correspondance ensuite sur le réseau TAM du Conseil général, elle se distingue en étant la seule autorité organisatrice de transport urbain (AOTU) des Alpes-Maritimes à maintenir un tarif à 1,30€ sur ses lignes intérieures, note le Conseil général.

 

Or, lors de la réunion du 4 septembre dernier, toutes les autorités organisatrices de transport urbain (AOT) se sont prononcées favorablement pour que tous les usagers puissent accomplir n’importe quel déplacement, au sein du Département, au prix de 1€, dès le 1er janvier 2008. Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-Mer, président du Conseil général des Alpes-Maritimes Christian Estrosi craint que cette décision du conseil communautaire n'"introduise une incompréhension chez les usagers, qui paradoxalement, seront amenés à payer plus cher pour effectuer un trajet interne au territoire de la communauté d’agglomération, que pour un trajet avec correspondance sur l’ensemble du Département."

 

D'où un courrier envoyé au Président de la Communauté d’agglomération Nice-Côte d’Azur dès le 29 novembre dernier, courrier dans lequel sont rappelés les efforts conséquents consentis par le Département pour accompagner cette harmonisation tarifaire et développer les transports collectifs :

  • pour les autorités organisatrices de transport, aide en fonctionnement de la part du Conseil général d'un minimum de 50% pour la prise en charge du surcoût du passage à 1€, soit 3 millions d’euros.
  • par ailleurs, ces mesures seront complétées, à l’horizon fin 2008, par un système de billétique unique donnant droit à un ticket de transport commun à l’ensemble des opérateurs. Le coût de cet investissement réalisé par l’ensemble des autorités organisatrices de transport, sera également financé à 50 % par le Conseil général.

 

Ajouter un commentaire