Tour d’horizon de l’actualité avec Eric Ciotti

Posté ven 11/01/2013 - 14:46
Par admin

Le Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes présentait hier à Nice ses vœux à la Presse, ce qui lui a donné l’occasion de faire un vaste tour d’horizon de l’actualité, aussi bien nationale que locale. Rencontre avec Eric Ciotti pour évoquer les priorités du département pour une année qui s’annonce difficile sur le plan économique. Une année 2013 sans élections nationales mais déjà marquée par la préparation des prochaines échéances électorales.

Tour d’horizon de l’actualité avec Eric Ciotti

Eric Ciotti a présenté hier à Nice ses vœux à la presse lors d’un déjeuner au cours duquel il a eu l’occasion de répondre à toutes les questions d’actualité, aussi bien locale que Nationale. Les premières interrogations des journalistes portèrent d’ailleurs sur l’évolution de la crise au sein de l’UMP. Celui qui fut le Directeur de campagne de François Fillon souhaite que 2013 soit marquée par l’unité retrouvée de sa famille politique, ce qui lui semble plutôt en bonne voie avec un accord sur le point d’être trouvé sur la constitution d’une direction collégiale qui devrait être présentée la semaine prochaine et dont il fera vraisemblablement partie. Eric Ciotti avait d’ailleurs rencontré à ce sujet Jean-François Copé, la veille en tête à tête. Même si 2013 sera une année sans élections nationales, la préparation des élections municipales sera déjà à l’ordre du jour. Le Président du Conseil Général ne croit d’ailleurs pas que la crise de l’UMP aura de grosses répercussions sur ces élections et en particulier sur les investitures. A Nice, il soutiendra Christian Estrosi et ne croit pas à l’émergence d’une autre liste crédible à droite. Quant à Cannes, Eric Ciotti a réaffirmé toute son amitié à Bernard Brochand qui, s’il se représentait, lui éviterait d’avoir à choisir entre David Lisnard et Philippe Tabarot. 

Vive l’intercommunalité autour de Cannes

Cannes dont le Président du Conseil Général s’est félicité de la création, après tant d’années d’attente, d’une intercommunalité réunissant 5 communes importantes. Eric Ciotti a d’ailleurs dit qu’il était prêt à s’investir pour régler, au niveau départemental, le problème de la gestion des déchets après la remise en question de deux projets dans ce domaine à Cannes et à Grasse.  Au niveau local, la politique des Transports, aussi bien la gestion des TER que le renoncement au financement du Tunnel de Tende, ont été l’occasion pour Eric Ciotti de dénoncer l’attitude de la Région qui selon lui méprise les azuréens. Il fait d’ailleurs de la reconquête de la Région PACA l’un de ses principaux objectifs politiques pour les prochaines années afin de mettre fin à une anomalie qui voit l’un des régions les moins socialistes de France être dirigée depuis des années par une majorité de Gauche. 

Ajouter un commentaire