Tourisme Côte d'Azur : flash sur le mois de juillet d'une saison inédite

La fréquentation touristique en juillet aura été évidemment éloignée d'une saison estivale classique, a noté le CRT Côte d'Azur qui fait état d'une offre d'hébergement ouverte à 80% avec un taux d'occupation moyen de 55%. La réouverture partielle du réseau aérien laisse espérer des résultats meilleurs en août. Mais les réservations qui se font désormais en toute dernière minute laissent peu de visibilité.

Tourisme cours Saleya

La page de juillet vient de se tourner pour le tourisme azuréen. Elle est morose. Si certaines régions françaises comme la Bretagne ont réussi à tirer leur épingle du jeu avec la clientèle française, ce n'est pas le cas de la Côte d'Azur qui vit d'un tourisme international et d'une clientèle qui aujourd'hui fait défaut en raison des restrictions aériennes et de la pandémie en pleine flambée notamment aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient. Aussi, comme cela était prévisible, juillet 2020 restera comme bien en retrait sur les années précédentes. (Photo WebTimeMedias : du monde quand même en soirée à Nice sur le cours Saleya entièrement rénové).

"L’optimisme des professionnels du tourisme azuréen est modéré car la fréquentation est bien évidemment éloignée d’une saison estivale classique", note ainsi le CRT Côte d'Azur. Et d'avancer quelques chiffres. "A ce jour, c’est environ 80% de l’offre d’hébergement qui est ouverte sur les Alpes-Maritimes et Monaco. Malgré une disparité certaine entre les villes où que l’on soit côté mer ou côté montagne, on observe pour le mois de juillet un taux moyen d’occupation dans l’hôtellerie marchande de 55% ". En juillet 2018, pour l'exemple, ce taux atteignait 85 %!  30 points de moins.

Des espoirs de mieux cependant pour le mois d'août. "On constate un redressement des réservations à partir du 20 juillet", note également le CRT. "Le parc important des résidences secondaires (180.000) ainsi que l’accueil chez parents et amis génèrent une présence touristique non négligeable sur les mois d’été. La clientèle est essentiellement française complété par une clientèle internationale des pays voisins (Italie, Suisse, Belgique, Allemagne et Scandinavie). La réouverture désormais partielle du réseau aérien sur l’aéroport Nice Côte d’Azur est de bon augure et engendre de fait, le retour d’une partie de la clientèle touristique sur la destination Côte d’Azur France."

Alors que certains établissements rouvrent pour août, comme l'emblématique Carlton de Cannes qui était resté fermé jusqu'à présent, les perspectives devraient être normalement meilleures. Mais tempère là aussi le CRT, "il convient de rester prudent car on observe prioritairement des réservations de toute dernière minute offrant peu de visibilité aux hébergeurs et une grande sensibilité aux informations liées à la COVID-19." Une saison décidément inédite!