Tourisme : saison estivale légèrement meilleure que l'an dernier

Posté lun 26/09/2005 - 00:00
Par admin

L'Observatoire du tourisme de la Côte d'Azur confirme dans son baromètre d'août la tendance à une légère reprise enregistrée depuis mai. Les taux d'occupation hoteliers remontent et les résidences de tourisme retrouvent les chiffres 2003. Mais la bataille est loin d'être gagnée.

Août 2005 s'est révélé meilleur qu'août 2004 selon un premier bilan de l'Observatoire du tourisme de la Côte d'Azur. Ce sont particulièrement les résidences de services, en chute libre en août 2004, qui ont repris du poil de la bête : en août cette année, elle ont regagné 9 des 11 points perdus l'an dernier en taux d'occupation. De bons résultats également pour les visites de sites (musées et autres), avec des entrées qui ont progressé de 12%. Juillet ayant été bon également pour les visites de sites, on devrait retrouver cette année les chiffres de 2002.Le niveau de 2003 retrouvé en terme d'affluenceAoût vient donc conforter ce qui s'annonçait déjà en juillet : la saison estivale devrait être en légère hausse, en nombre de visiteurs (le point de l'Observatoire en revanche ne prend pas en compte les dépenses des touristes, dépenses qui étaient à la baisse à fin juillet, ce qui venait quelque peu estomper l'effet accroissement du nombre de visiteurs). Conformément à la perception des professionnels, recueillie dès le mois de mai, note ainsi l'Observatoire, la saison estivale 2005 aura été marquée par une légère reprise du flux touristique par comparaison à l’été 2004.L’occupation hôtelière ainsi a dépassé les 70% en juin (+ 2 points), 72% en juillet (+ 2 points) et 80% en août (+ 1 point), avec une progression des nuitées de 4% sur ces trois mois cumulés. Les résidences de tourisme ont regagné les 10 points d’occupation perdus l’été dernier et leurs nuitées sont en hausse de 8%. Les entrées dans les musées ont également rebondi de 7%. Ces progressions correspondent à un rattrapage des pertes de 2004 et placent la saison estivale 2005 au même niveau qu’en 2003. On peut surtout y voir une inversion de tendance destinée à se poursuivre au cours des mois à venir, note encore l'Observatoire. Dans l’hôtellerie de plein air, l’occupation a atteint les 66% en août et la saison estivale est globalement meilleure que l’an passé, mais avec une plus forte concentration sur juillet-août. En dépit de cela, les campings restent loin de leurs chiffres du début de la décennie.En terme de clientèle, c’est le retour, encore timide et progressif, des étrangers qui est à l’origine de ce gain de fréquentation, alors que la demande nationale reste faible. La clientèle française tend à mieux répartir ses séjours sur l’année et ne privilégie plus les "grandes vacances", sur la Côte d’Azur ou ailleurs, tout en s’efforçant de réduire ses dépenses sur les postes annexes à l’hébergement (restauration, shopping, activités, etc…). Parmi les marchés étrangers en hausse, ont été surtout remarquées la forte poussée de la Russie (nuitées hôtels et résidences en hausse de 53% sur l’été) et des autres marchés d’Europe de l’Est (+ 40%), ainsi que la croissance de l’Asie hors Japon (+ 33%), de l’Espagne (+ 23%) et de la Scandinavie (+ 22%).

Ajouter un commentaire