Transports en commun : comment le déconfinement est prévu sur la Côte

Nice tram Estrosi

La "libération" (tout à fait relative) est attendue ce lundi 11 mai ! Elle jouera entre autres sur une reprise le plus souvent progressive des transports en commun. Dans le département, ce retour vers une situation "normale" a été préparé et affiné ces derniers jours. Voici ce qui a été envisagé à partir de lundi pour le ferroviaire (TER principalement) et les réseaux de bus avec, que ce soit pour le train ou le bus, à la clé des dispositions de distanciation sociale (port du masque obligatoire notamment) et un nombre de places disponibles nettement réduit. (Photo DR : Christian Estrosi, masqué, dans une station du tram de Nice pour annoncer la reprise du trafic et le plan qui l'accompagne).

Sncf : jusqu'à 3 TER sur 4 aux heures de pointe

A partir de lundi le programme prévoit jusqu’à 3 TER sur 4 aux heures de pointe sur les axes les plus fréquentés de la Côte d’Azur (soit un train sur deux en moyenne générale). Un siège sur deux sera condamné, ce qui réduira la capacité habituelle de 35 à 40% en zone dense. Des mesures particulières de nettoyage et de désinfections sont mises en place pour les trains et les gares. A partir du 25 mai, le rythme remontera d'un cran à 2 TER sur 3.

Nice : tram, bus...et vélos

Christian Estrosi a présenté hier le projet de circulation post-confinement à Nice. Il vise à trouver le juste équilibre entre usage des transports en commun, mobilité douce et véhicules. Deux axes principaux : une reprise des transports en commun et une poussée sur le vélo avec la création de nouvelles pistes cyclables et une prime à l'achat d'un vélo (100€ et 200€ s'il s'agit d'un vélo électrique) pour les revenus limités.

Actuellement l'offre en transport en commun est à 40% (pour mémoire 308.000 usagers/jours en février sur le réseau). Le redémarrage des transports en commun concernera particulièrement le tram avec dès lundi 90% de l’offre tram sur les Ligne 1 et 2 à 4-5 minutes, et une remise en exploitation de la Ligne 3 à 30 minutes. Concernant Ligne d'Azur, l'offre passera de 40% à 70% avec l'objectif d'une offre à 100% d’ici fin mai-début juin. Le port du masque sera obligatoire.

Mais, la grande nouveauté de cette reprise, c'est le rôle accru du vélo et de la mobilité douce. Pour le vélo, 12 km de pistes cyclables sécurisées seront créés d’ici la fin de la semaine prochaine, et 30 km d’ici la fin du mois. Le maire de Nice a présenté également un aménagement expérimental, qui aura vocation à évoluer, entre l’avenue Thiers et la Promenade des Anglais. Cette dernière n'accueillera désormais que les transports en commun, les vélos et les piétons.

Cannes : 75% du service Palm Bus dès lundi

La ville de Cannes va rétablir le service de transport dès le 11 mai avec un taux de circulation à 75 % (80 % avec reprise des services scolaires le 18 mai, 98 % au 1er juin puis 100 % cet été avec la reprise du service de nuit Palm Night, en fonction de l’ouverture des bars et restaurants). Dans les véhicules Palm Bus, un siège sur deux a été condamné pour faciliter la distanciation.

Antibes-Sophia : reprise progressive

La remontée en puissance du réseau d'Envibus sera progressive à partir de lundi. Les lignes s'arrêteront à 21 heures, et les offres seront réduites le week-end. Le bonus : toutes les lignes seront gratuites jusqu’à fin juin. Les transports scolaires reprendront à partir du 18 mai.

Grasse : Sillages pratiquement en plein

L’ensemble des lignes urbaines de la régie des transports Sillages (Grasse et le pays grassois), repartent dès le 11 mai, avec juste certains horaires supprimés en journée.