Une planète de plus de 7 milliards d'habitants d'ici fin 2011 !

Posté ven 19/08/2011 - 08:57
Par admin

Le cap des 7 milliards d'habitants devrait être franchi symboliquement le 31 octobre prochain. Dans son étude "Tous les pays du monde", l'Ined (Institut national d'études démographiques) établit des projections jusqu'en 2050. L'Inde dépasserait la Chine (1,7 milliards d'habitants contre 1,31), l'Union européenne stagnerait à un peu plus de 500 millions et l'Afrique exploserait.

Nous serons plus de 7 milliards sur la planète à la fin de l'année 2011 ! La barre devrait être franchie symboliquement le 31 octobre prochain. C'est un nouveau cap pour la population mondiale que nous dessine l'Ined (Institut national d'études démographiques) dans son numéro d’été de Population & Sociétés, signé Gilles Pison et intitulé "Tous les pays du monde".

La population mondiale multipliée par sept au cours des deux derniers siècles

L'occasion aussi de prendre la mesure l'explosion démographique avec une population qui "a été multipliée par sept au cours des deux derniers siècles, et devrait continuer à croître jusqu’à atteindre 9 à 10 milliards à la fin du XXIème siècle". Depuis l'an 2000 (6,1 milliards d'habitants au compteur), près d'un milliard d'habitants supplémentaires ont ainsi été recensés. Si l'on regarde un peu plus en arrière sur Wikipedia, la progression devient vertigineuse : de 600 à 679 millions d'habitants vers 1700 au début du siècle des Lumières, de 1,55 à 1,76 milliards en 1900.

Ces évolutions démographiques représentent une donnée d'autant plus majeure que l'économie est désormais mondialisée. D'où l'intérêt de cette étude qui donne également des projections à 2050. Quelques tendances sont à retenir. D'abord un léger ralentissement de cette fulgurante progression. Il a fallu douze ans pour passer de six à sept milliards. Il en faudrait quatorze pour passer de sept à huit milliards, chiffre qui serait atteint en 2025.

L'Inde, pays le plus peuplé du monde en 2050

Ensuite, toutes les régions du monde ne vont pas à la même "vitesse". L'Union européenne progressera peu (502 millions d'habitants pour les 27 pays de l'UE en 2011 et 513 en 2050). La Chine verrait même sa population légèrement baisser (1,33 milliards en 2011 et 1,31 milliards en 2050). Ce ne serait plus le pays le plus peuplé du monde à cet horizon : la Chine serait dépassée par l'Inde (1,692 milliards en 2050 contre 1,17 milliards aujourd'hui).

Quant à la France métropolitaine (21ème au rang mondial en 2011 avec 63,3 millions d'habitants), elle devrait perdre encore quelques places (26ème en 2050, avec 72 millions). Mais comme le Royaume-Uni (62,7 d'habitants en 2011, 76 millions en 2050), la France verrait sa population progresser. Tous deux dépasseraient d'ailleurs l'Allemagne qui, de 81,8 millions d'habitants aujourd'hui descendrait à 69 millions et passerait en 29ème position.

En 2100, un Terrien sur trois sera un Africain

Au cours de ce siècle, c'est l'Afrique noire (l'Afrique subsaharienne) qui progresserait le plus. Exemple avec le Nigéria qui verrait sa population pratiquement tripler d'ici 2050 (de 162 à 433 millions) et qui deviendrait le 3ème pays le plus peuplé du monde. L'Ined estime en effet que d'ici à la fin du 21ème siècle, l'essentiel de la croissance démographique sera concentrée sur l'Afrique subsaharienne, la péninsule arabique et les régions allant de l'Afghanistan au nord de l'Inde.

C'est cependant l'Afrique, en dépit de l'épidémie du Sida qui la ravage, qui progresserait le plus. En 2100, selon les projections de l'Institut, sa population qui était de de 800 millions d'habitants en 2000 et de 1,050 milliards en juin 2011, atteindrait 3,6 milliards et ferait donc plus que tripler. Un Terrien sur trois serait alors un Africain à la fin de ce siècle contre un sur sept actuellement.

Voir les différents tableaux de l'étude "Tous les pays du monde (2011)"

Ajouter un commentaire