Vendée Globe : l'immense déception de Boris Hermann !

Alors qu'il était en passe de remporter la course grâce à un bonus de 6 heures acquis pour le sauvetage d'un concurrent, Seaexplorer Yacht Club de Monaco a heurté un chalutier à 85 milles nautiques de l'arrivée. Une collision qui lui a fait perdre la victoire dans la plus prestigieuse course au large remportée par Yannick Bestaven sur Maître CoQ.

Boris Hermann Seaexplorer-Yacht Club Monaco

Quelle déception pour Boris Hermann. A la barre du Seaexplorer Yacht Club de Monaco, il ne termine ce Vendée Globe qu'en 4ème position ce matin en franchissant la ligne d'arrivée à 10h19'45" très précisément! (Il se retrouvera en 5ème position en fin de journée à l'arrivée de Jean-Yves Le Cam qui prend la 4ème place en raison de son important bonus de temps). Pourtant hier soir, il gardait le vent en poupe et toutes ses chances. Juste avant 20h50, après 80 jours d'une course impeccable et bien des épreuves, il pouvait vraiment prétendre à la victoire. L'arrivée, compte tenu d'un tour du monde, se faisant dans un "mouchoir", même s'il se trouvait en troisième position derrière Charlie Dalin, le leader sur Apivia et Louis Burton sur Bureau Vallée 2, il pouvait être déclaré vainqueur grâce à son bonus de 6 heures acquis lors du sauvetage de Kevin Escoffier.

Mais une course n'est jamais gagnée qu'à l'arrivée. Et à 20h50, l'impondérable! Alors qu'il se trouvait à environ 85 milles de la ligne d'arrivée des Sables d'Olonne, patatras : son bateau entre en collision avec un chalutier. Si, fort heureusement, le choc ne fait pas de blessé, il n'en est pas de même pour Seaexplorer. Boris Hermann, qui prenait alors un peu de repos, radars ouverts, ne peut que constater les dégâts (notamment à son foil tribord, à son boute-dehors…). Il sécurise alors le bateau qui ne présentait pas de voie d'eau, récupère la voile, met en place un hauban de fortune et reprend sa route vers la ligne d'arrivée. Mais désormais à vitesse réduite.

Plus question de victoire. Et si Charlie Davin, le leader, franchit bien le premier la ligne d'arrivée, c'est finalement Yannick Bestaven sur Maître CoQ IV qui est déclaré vainqueur grâce au bonus de 10h15 accordé lors du sauvetage de Kevin Escoffier. Boris Hermann ne franchira la ligne que ce matin après 10 heures et s'adjugera la place de 4ème puis la 5ème.

Pourquoi cette collision ? Le navigateur affirme ne pas comprendre. "Mes alarmes étaient allumées", indique-t-il au quotidien Ouest-France. "Cet après-midi, avec les bateaux mon alarme AIS sonnait et le système Oscar fonctionnait aussi. Tout était allumé. Je vérifie toujours que ça marche bien. Pendant tout le voyage ça fonctionnait parfaitement. Et en remontant dans le cockpit après l’incident, je n’ai pas vu d’alarme. Je peux accepter de ne pas l’avoir entendu, mais comment mon radar n’a-t-il pas vu ce bateau ? Aucune idée… parfois les pêcheurs ne mettent pas l’AIS…", explique-t-il complètement dépité. On le comprend.

Étiquettes

Ajouter un commentaire