Vérificateur Mobile OK du W3C : pour des sites Web accessibles aux mobiles

Posté mar 09/12/2008 - 08:55
Par admin

Vérificateur Mobile OK du W3C : pour des sites Web accessibles aux mobiles

Avec la vague des "smart phones" et les forfaits Internet illimités, le Web mobile est désormais bien inscrit dans les usages et le sera encore plus demain. Organisme chargé du développement des standards du Web, le W3C (World Wide Web Consortium dont le pilier européen est à Sophia Antipolis) a lancé voilà plus de deux ans l'opération Web Mobile. Son objectif est de faciliter la création de contenu accessible aux mobiles et d'améliorer ainsi l'expérience des utilisateurs sur un large éventail de terminaux. Dans le fil de cette opération, le W3C invite la communauté à essayer le vérificateur mobileOK, qui repose sur la recommandation Tests W3C mobileOK Basic 1.0, publiée lundi 8 décembre.

 

"Vos utilisateurs mobiles vous remercieront"

 

"Le nouveau vérificateur s’appuie sur la suite d’outils d’assurance qualité que propose le W3C pour aider les concepteurs et les développeurs d’outils de création à produire un contenu propre" déclare Tim Berners-Lee, directeur du W3C. "Un contenu "propre" confère de nombreux avantages aux auteurs et aux utilisateurs. Le vérificateur mobileOK contribue à améliorer le contenu à chaque étape de la création. Vos utilisateurs mobiles vous remercieront à chaque fois que le score de votre contenu progressera".

 

Comme présenté dans le rapport d'implémentations, il existe déjà plusieurs sites mobileOK, dont le moteur de recherche Google et la version mobile du site Web Wikipedia (ainsi que des portails de contenu, des journaux, des annuaires téléphoniques, etc.). En outre, quelques outils sont également connus pour générer du contenu mobileOK tel que le module d’extension mobile de Wordpress.

 

W3C mobileOK devrait faciliter la tâche des développeurs d’outils de conception et les aider à atteindre une plus grande audience d’utilisateurs mobiles. Avec lui, la vérification devient un jeu d’enfant, estime le W3C. Les tests mobileOK Basic se fondent sur une partie des meilleures pratiques du Web mobile - celles qui peuvent être vérifiées automatiquement. Le vérificateur s'appuie sur le populaire validateur du W3C pour améliorer la qualité du contenu. En plus du score donné par le vérificateur, celui-ci propose des conseils pour répondre aux besoins des utilisateurs en déplacement.

 

Un vérificateur open source qui continue de s'enrichir

 

Le vérificateur open source W3C mobileOK continue d'autre part de s’enrichir. Il est développé dans le cadre d’un projet open source piloté par le groupe de travail Meilleures pratiques du Web Mobile (MWBP), composé notamment de chefs de file de l'industrie mobile et des parrains de l’initiative Web mobile (MWI). Le W3C reste d'ailleurs à l'écoute des suggestions pour de nouvelles fonctionnalités et améliorations, à soumettre sur la liste de diffusion du vérificateur, dont le nombre de participants ne cesse d’augmenter.

 

Le soutien apporté par le projet MobiWeb2.0, qui fait partie du 7ème Programme-cadre pour la recherche et le développement technologique de l’Union Européenne (FP7), permettra au W3C de poursuivre activement le développement du vérificateur jusqu’à fin 2009.

 

+d'infos

 

 

Ajouter un commentaire